Bordeaux-Lyon : la revue de presse

Battus 3-1 à l’aller, les Bordelais reçoivent Lyon pour le match retour des quarts de finale de la Ligue des Champions, ce soir au stade Chaban-Delmas. Une rencontre choc très attendue par tous les amateurs et passionnés de football.

L’Équipe donne le ton du match en titrant sa Une “C’est leur finale”. Pour la première fois, deux clubs français se rencontrent à ce stade de la compétition ; un tirage avantageux pour les deux clubs qui évitent, du coup, les grands encore en course. Le Figaro insiste sur la dimension européenne de l’évènement en évoquant “La lutte finale”, tandis que France-Soir confirme l’importance et l’enjeu de ce “duel pour l’histoire”. Libération donne un titre rêveur “les clés du paradis européen”, une place en demi-finale est en jeu. Pour ces deux clubs, cet objectif est devenu primordial.

Le quotidien régional Le Progrès consacre quatre pages à ce match, caractérisant bien l’engouement suscité. “Un duel en haute altitude” se joue entre Marouane Chamakh et Gomis qui détiennent selon les journalistes “les clés du match”. Auteur d’un très bon match, l’attaquant bordelais devra confirmer ce soir et être à 100 % de ses capacités. L’équipe de Bordeaux voudra “inverser la tendance” après avoir subi une défaite très sévère d’après l’entraîneur, Laurent Blanc.
“Lyon n’a jamais été aussi près...” affirme Le Progrès. Trois fois quart de finaliste de l’épreuve depuis 2004, l’OL devrait se qualifier et atteindre pour la première fois de son histoire le dernier carré.

Du côté de Bordeaux, on parle encore d’exploit possible. Les Girondins récupèrent leur capitaine Alou Diarra, suspendu au match aller. Avec une défense girondine très fébrile, les joueurs lyonnais ont profité de l’absence du “pilier central de l’équipe”.
Sud Ouest déclare que “le moment d’être grand est venu”, malgré la baisse de régime actuelle des Girondins, ce match retour devrait leur permettre de faire taire.

Pour remonter les deux buts de handicap du match aller, Bordeaux compte sur ses nombreux atouts offensifs. Ce soir, Laurent Blanc devrait aligner son attaquant (Marouane Chamakh) et ses milieux offensifs (Gourcuff, Gouffran et Wendel).

Quant à Lyon, Bafétimbi Gomis aura la lourde tâche de remplacer son attaquant argentin Lisandro (suspendu). Conscients de leur mauvaise période actuelle, les Girondins vont devoir jeter toutes leurs forces dans la bataille pour créer un exploit. Bordeaux devra réaliser un match parfait sur leur terrain mais Lyon ne voudra pas laisser cette chance de qualification s’en aller.

à lire également
Grand stade Parc OL
Plusieurs incidents ont éclaté avant et pendant le match opposant l’Olympique lyonnais à l’Olympique de Marseille. Les supporters de l’OM n’avaient pas le droit de se déplacer au Groupama Stadium ce dimanche soir pour la rencontre contre l’OL. Pourtant cette décision préfectorale n’aura pas empêché les incidents. Avant le match, un feu de broussaille a […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut