Ben Arfa, l'artiste incompris

Le jeune milieu de terrain devrait quitter l'OL à l'intersaison où son nom est murmuré du côté du PSG.

Jamais un joueur de l'Olympique lyonnais n'aura suscité autant de débats et de réactions. Hatem Ben Arfa a, tout au long de la saison écoulée, fait beaucoup parler de lui tant dans les médias que dans les forums Internet. Ils sont nombreux à ne toujours pas comprendre comment Alain Perrin a pu se passer des services d'un joueur doté d'une technique individuelle exceptionnelle. D'ailleurs, lors d'une rencontre de championnat déterminante pour l'OL, un membre influent du club avait piqué une grosse colère en constatant que le jeune milieu de terrain figurait sur la liste des remplaçants.

Les raisons d'un boycott
Cette saison aurait pu être celle de Ben Arfa, d'autant que jusqu'à la 25ème journée de championnat et une défaite 1-0 face au Mans, il est régulièrement titulaire et réalise un parcours plutôt honorable en inscrivant 6 buts dont un doublé face au PSG (lors de la 12ème journée). Va s'ensuivre une période plutôt délicate ou le jeune joueur aura pour principale mission de s'asseoir sur le banc des remplaçants. Le temps du boycott vient de débuter. Sportivement, difficile de déchiffrer le choix de Perrin et de son staff. Les premières rumeurs de quelques brouilles avec une partie de ses coéquipiers vont naître. Cependant et même si on ne peut pas les nier, celles-çi n'expliquent pas tout et ne justifient guère cette mise au placard. Joueur entier et franc, Hatem Ben Arfa agace par son attitude dilettante, quelques uns de ses partenaires lui reprochant d'être un tantinet individualiste. Paradoxal, lorsqu'on sait que le natif de Clamart a terminé à la troisième place des meilleurs passeurs de l'équipe avec cinq passes décisives.

L'amour du beau jeu et de la littérature
Hatem Ben Arfa mange football, dort football et respire football. Fan absolu de Diego Maradona, il s'impose après chaque match un visionnage attentif de la rencontre afin d'analyser et de décortiquer ses différentes actions. Exigeant avec lui-même et conscient que tout va tellement vite dans un football moderne de plus en plus formaté, le franco-tunisien va souffrir en silence et faire part de son désir d'obtenir davantage de temps de jeu. "Lorsque tu es compétiteur, tu as toujours envie de jouer, car c'est le jeu qui te rend heureux. C'est sûr que je suis déçu mais ce sont les choix du coach. J'ai 20 ans (depuis, 21 ans), j'ai tellement envie de jouer et de m'éclater. Depuis trois ans, je suis patient. D'ailleurs, on ne peut pas me reprocher mon impatience" confiait-il, au cours de la saison. Hatem Ben Arfa n'a jamais caché aimer se ressourcer à travers la littérature. Son livre de chevet du moment n'est autre que Le Meilleur des mondes d'Aldous Huxley. Bref, de quoi se différencier une nouvelle fois de la majorité de ses collègues footballeurs. Ben Arfa n'en a que faire, lui y trouve son compte et cette soudaine passion pour les livres est même devenue indispensable à son épanouissement personnel.

L'OM ou le PSG ?
Convoqué dans la liste des 30 bleus lors du stage à Tignes, Ben Arfa fera finalement partie de la liste des sept exclus et doit se contenter de regarder l'Euro devant son poste de télé. Il n'a depuis pas souhaité réagir à cette nouvelle désillusion. Le joueur préfère se reposer et prendre le temps de la réflexion quant à son avenir. Pas vraiment en odeur de sainteté entre Rhône et Saône, HBA pourrait plier bagage au cours de l'été. Il a d'ailleurs refusé de signer la prolongation de contrat proposée par le club lyonnais. Si l'OM semblait avoir un temps d'avance, le PSG a émis depuis une offre pour s'attacher les services du milieu de terrain. Hatem Ben Arfa n'a qu'une seule idée en tête : trouver un club qui lui permette de s'exprimer en toute liberté.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut