Bayern - OL : Les notes des joueurs

Découvrez les notes des joueurs lyonnais à l'occasion de leur demi-finale aller de Ligue des Champions contre le Bayern Munich.

De notre envoyé spécial à Munich

Hugo Lloris (6) : Auteur d’une sortie chaotique en début de match, il ne peut rien sur le but de Robben. Il a été déterminant notamment en fin de rencontre en réalisant deux parades exceptionnelles.

Anthony Réveillère (6) : Combatif, agressif face à Ribéry, l’ancien Rennais s’en est plutôt bien sorti. Néanmoins, il aurait pu apporter davantage offensivement.

Cris (7) : Le “Policier” confirme de match en match son retour au plus haut niveau. Touché à un genou sur un contact au bout de vingt minutes de jeu, il a tenu bon. Il a répondu présent dans les duels aériens.

Jérémy Toulalan (4) : Le “pompier” de service a raté sa mission. Il a écopé de deux cartons jaunes et a rejoint prématurément les vestiaires. Du coup, il pénalise son équipe pour le retour. Comment un joueur du niveau de Toulalan a-t-il pu faire preuve d’un tel manque d’expérience à ce moment là ? Incompréhensible.

Aly Cissokho (6)  : Il a livré une copie défensive de bonne qualité. Il a parfaitement contenu Robben, sans se jeter, ni commettre de fautes.

Kim Källström (6) : Le Suédois s'est démené sur tout le front du milieu de terrain rhodanien, colmatant les brèches. Sa frappe cadrée a obligé Butt à se déployer (42e).

Miralem Pjanic (4) : Du déchet dans les transmissions, une faible influence sur le jeu, le Bosniaque est passé totalement à côté de son sujet. Remplacé à la 56 ème minute par Jean-II Makoun qui n'est jamais vraiment entré dans le match.

Maxime Gonalons (6) : Sérieux et lucide au milieu, il a été précieux dans ce rôle. Il a reculé d'un cran en défense en seconde période après l'expulsion de Toulalan.

Ederson (5) : Préféré à Bastos, le Brésilien n’a pas pas été à la hauteur de l’événement. Remplacé par Michel Bastos à la 70ème qui a manqué de lucidité pour réussir à faire la différence.

César Delgado (4) : Malgré un bon début de match, Chelito n’a pas réussi à s’illustrer. Il n’a pas eu les jambes pour faire la différence. Remplacé par Sidney Govou à la 79ème minute qui n'a pas brillé.

Lisandro (5) : Dans un rôle ingrat, il a été cantonné au régime sec. L’Argentin a eu le mérite de ne jamais lâcher. Il a “obtenu” l’expulsion de Franck Ribéry ce qui n’a pas empêché le Bayern de l’emporter.

à lire également
Rafael, latéral de l'OL © Tim Douet
Avec l’arrivée à l’intersaison d’un troisième latéral droit à l’OL, Rafael était annoncé sur le départ. Le Brésilien, âgé de 28 ans, reste finalement à Lyon. Pour son plus grand bonheur, celui de sa famille et celui des supporters. Il revient sur cet épisode et sur son envie de réussir une belle saison. Entretien.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut