Bayern - OL : Les notes des joueurs

Découvrez les notes des joueurs lyonnais à l'occasion de leur demi-finale aller de Ligue des Champions contre le Bayern Munich.

De notre envoyé spécial à Munich

Hugo Lloris (6) : Auteur d’une sortie chaotique en début de match, il ne peut rien sur le but de Robben. Il a été déterminant notamment en fin de rencontre en réalisant deux parades exceptionnelles.

Anthony Réveillère (6) : Combatif, agressif face à Ribéry, l’ancien Rennais s’en est plutôt bien sorti. Néanmoins, il aurait pu apporter davantage offensivement.

Cris (7) : Le “Policier” confirme de match en match son retour au plus haut niveau. Touché à un genou sur un contact au bout de vingt minutes de jeu, il a tenu bon. Il a répondu présent dans les duels aériens.

Jérémy Toulalan (4) : Le “pompier” de service a raté sa mission. Il a écopé de deux cartons jaunes et a rejoint prématurément les vestiaires. Du coup, il pénalise son équipe pour le retour. Comment un joueur du niveau de Toulalan a-t-il pu faire preuve d’un tel manque d’expérience à ce moment là ? Incompréhensible.

Aly Cissokho (6)  : Il a livré une copie défensive de bonne qualité. Il a parfaitement contenu Robben, sans se jeter, ni commettre de fautes.

Kim Källström (6) : Le Suédois s'est démené sur tout le front du milieu de terrain rhodanien, colmatant les brèches. Sa frappe cadrée a obligé Butt à se déployer (42e).

Miralem Pjanic (4) : Du déchet dans les transmissions, une faible influence sur le jeu, le Bosniaque est passé totalement à côté de son sujet. Remplacé à la 56 ème minute par Jean-II Makoun qui n'est jamais vraiment entré dans le match.

Maxime Gonalons (6) : Sérieux et lucide au milieu, il a été précieux dans ce rôle. Il a reculé d'un cran en défense en seconde période après l'expulsion de Toulalan.

Ederson (5) : Préféré à Bastos, le Brésilien n’a pas pas été à la hauteur de l’événement. Remplacé par Michel Bastos à la 70ème qui a manqué de lucidité pour réussir à faire la différence.

César Delgado (4) : Malgré un bon début de match, Chelito n’a pas réussi à s’illustrer. Il n’a pas eu les jambes pour faire la différence. Remplacé par Sidney Govou à la 79ème minute qui n'a pas brillé.

Lisandro (5) : Dans un rôle ingrat, il a été cantonné au régime sec. L’Argentin a eu le mérite de ne jamais lâcher. Il a “obtenu” l’expulsion de Franck Ribéry ce qui n’a pas empêché le Bayern de l’emporter.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut