OL - PSG : Aulas fustige l’arbitrage

ENTRETIEN – À l’issue de la défaite de Lyon contre Paris lors de la finale de la Coupe de la Ligue, disputée samedi soir au stade de France, Jean-Michel Aulas est monté en première ligne pour dénoncer les décisions litigieuses de l’arbitre Stéphane Lannoy.

Lyon Capitale : À la mi-temps, vous avez rédigé un tweet pour fustiger l’arbitrage de cette finale

Jean-Michel Aulas : Sur Twitter, j’ai réagi à chaud ! Maintenant, je peux m’exprimer à froid. Je souhaite d’abord féliciter le PSG, ils ont fait un bon match avec une bonne équipe. On s’est retrouvés face à une machine dont le plan de jeu consistait à faire durer le match. Le premier but parisien est venu rapidement contrarier le plan mis en place par Rémi Garde. On avait prévu cette hypothèse et c’est ce qui s’est passé. Sauf qu’entretemps il y a eu ce penalty. Il y a parfois des penaltys discutables, mais là, je viens de revoir les images, l'action est 2 mètres en dehors de la surface. Anthony [Lopes, le gardien de l'OL] est percuté par le joueur parisien a posteriori.

On est dans une hérésie incroyable. Je l’ai dit à M. Lannoy en tribune officielle. Ce qui me gêne, ce n’est pas l’erreur en tant que telle mais, lorsque les erreurs sont toujours dans le même sens… Il y a eu Monaco, Saint-Etienne, Paris. Le PSG n’a pas besoin d’avoir des penaltys non valables pour gagner. C’est une grande équipe, entraînée par un grand entraîneur, un club qui investit près de 500 millions d’euros pour constituer une grande équipe française et tout le monde doit en être ravi. Sur le terrain, on doit se respecter mutuellement. J’ai vraiment l’impression que Lyon est maltraité. Très franchement, lors de ses cinq derniers matchs, l’OL a été véritablement lésé par des arbitrages qui sont en déséquilibre.

Il va falloir rebondir dès mercredi en Ligue 1 contre Toulouse…

Sur 2014, avec le PSG, on est la meilleure équipe du championnat. Il faut continuer dans ce même état d’esprit collectif, qui vient s’opposer aux individualités qu’on rencontre. Ces efforts sont remis en cause par des erreurs d’arbitrage, ça peut poser problème sur le plan mental. J’espère que les joueurs auront encore plus de courage pour aller affronter trois jours après cette équipe de Toulouse. On va essayer de faire en sorte que cet OL qui a des qualités sur le plan collectif puisse tirer les fruits de ce qu’il entreprend.

Allez-vous rencontrer prochainement Rémi Garde pour évoquer avec lui son avenir ?

Oui, je souhaite qu’on laisse passer les matchs contre Toulouse et Bastia. Après, on aura l’occasion de discuter et de comprendre quelles sont ses interrogations. On a affaire à un entraîneur de qualité qui a une forte sensibilité, c’est pour ça que l’injustice peut amener des gens équilibrés à avoir des réserves. On essaiera de voir les points sur lesquels on peut l’aider. C’est un garçon avec tellement de qualités que ça serait un gros coup pour l’OL de le perdre. On va essayer de le convaincre de rester avec nous.

L’actualité de l’OL, c’est 7J/7 sur notre site Internet Olympique-et-lyonnais.com
à lire également
Groupama Stadium Décine © Tim Douet
La question revient régulièrement dans les discussions et les réseaux sociaux : est-il encore possible d’acheter des places pour OL - FC Barcelone qui se jouera à Lyon (en fait Décines) le mardi 19 février ? 
5 commentaires
  1. carton rouge - 20 avril 2014

    Il voit ce qu'est l'injustice.Il n'est p

  2. carton rouge - 20 avril 2014

    Il voit ce qu'est l'injustice, il n'est pas content, il ne veut pas serrer la main de l'arbitre, il fustige, il fulmine... Il devrait comprendre la rancœur d'expropriés à un euro/m² pour construire des routes menant au stade ou les désagréments dans les voisinages par 60 000 spectateurs déboulant dans la petite ville de Décines.

  3. grandlyonnaise - 20 avril 2014

    le râleur est de retour il s'était fait coaché, ce qui l'avait conduit à se contrôler un peu dans sa mauvaise foi, mais le naturel revient au galopce 'petit' monsieur oublie que très souvent les erreurs ont été à son avantage, et il s'en est toujours bien accommodé

  4. populiste - 21 avril 2014

    Grâce à sa gestion humaine primaire ce monsieur a fait perdre de précieux points à son équipe le 1er trimestre de l'année, points qui auraient permis à l'équipe de lyon d'avoir une avance pour compenser le fait que paris devait gagner obligatoirement cette coupe et d'être troisième au classement.

  5. populiste - 21 avril 2014

    Il convient également de rajouter que son image de mal habillé la cravate de travers dépareillait sérieusement avec la classe du président du Psg lors de la dite finale.

  6. lacazette38 - 21 avril 2014

    on voit des gens critiques un personnage qui depuis 20ans donne de sa personne pour porter haut en couleur son club de foot au plus haut sur la scène européen!!Le saviez vous si vous aviez l’occasion de voyager vous vous en rendrez compte!! faites un quart de son travail et après on pourra peux être en discuter!!! Quelle tristesse de voir dans ce pays, quand un homme à de l'ambition et travailleur, soit mal aimé.

  7. carton rouge - 21 avril 2014

    On voit des gens critiquer ce personnage haut en couleur qui depuis 20 ans gagne beaucoup en portant son club de foot au plus bas sur la scène européenne ! Pas besoin de voyager pour s’en rendre compte ! Faire un quart de son travail n’est pas trop difficile ! Quelle tristesse de voir dans ce pays, quand un homme a de l'ambition et est travailleur, il soit payé au SMIC.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut