OL : Nabil Fekir veut bien rester à Lyon “jusqu’en 2020”

Avant le Trophée des champions qui aura lieu ce samedi entre l'OL et le PSG, Nabil Fekir a évoqué son retour de blessure à Lyon et son avenir en équipe de France.

Interviewé par le journal L'Équipe, Nabil Fekir s'est montré rassurant sur son état de santé après sa rupture des ligaments croisés survenue il y a près d'un an : “Tout va bien. Mieux qu’en fin de saison dernière. Le plus dur, c’est le fait de revenir, mais de ne pas être à 100 %. Je me suis dit qu’il me faudrait juste deux ou trois semaines avant que ça reparte. Mais ce n’est pas du tout le cas”, a-t-il expliqué dans les colonnes du quotidien sportif.

S'il se dit aujourd'hui à “70-80 %”, le joueur de 23 ans reste déçu de n'avoir pu participer à l'Euro 2016 en France : “Quand je me suis blessé, je me suis dit que j’allais revenir pour essayer d’aller à l’Euro. Mais quand tu n’es pas à 100 % physiquement, ça se complique (…) au fond de toi, tu sais que c’est cuit”, reconnaît-il. Pour autant, il ne perd pas l'objectif de participer à la prochaine Coupe du Monde 2018 en Russie. “Je vous mentirais si je ne vous disais pas que j’y pense un peu”, a-t-il confié.

Quant à son avenir, le natif de Lyon le voit bien dans sa ville natale : “Aujourd’hui, je suis à Lyon, où je suis bien et je ne manque de rien (…) S’il faut rester à Lyon jusqu’en 2020 (date de la fin de son contrat), je le ferai”, assure-t-il.

à lire également
Grand stade Parc OL
De nouvelles mesures ont été annoncées ces derniers jours pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus dans la région. La jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements a été abaissée à 1 000 personnes à Lyon, contre 5 000 précédemment. Le club rhodanien trouve cela "injuste".
Faire défiler vers le haut