Hubert Fournier OL
© AFP

OL – Fournier : “A Lyon, ce n’est pas le goulag”

Hubert Fournier a analysé la défaite face à Valence en Ligue des champions, fait le point sur le cas Alexandre Lacazette et parlé de sa situation à l’Olympique lyonnais en conférence de presse jeudi.

Comment avez-vous analysé la défaite contre Valence en Ligue des champions ?

Hubert Fournier : Quand je vois la deuxième mi-temps contre Valence, je vois qu’on est au point physiquement. C’est remarquable d’avoir mis autant d’intensité. La déception est d’autant plus vivace pour nous. C’est frustrant. C’est encore une déception, c’est un match de Ligue des champions, on avait à cœur de gagner. On aurait mérité de revenir à la marque. Pour soigner les bobos à la tête, il faudra gagner contre Reims et mettre autant d’intensité que contre Valence. Ce [jeudi] matin on a revu les bonnes séquences. On n’est pas loin des premiers du championnat. Il faut avoir conscience qu’on est capable de faire des bonnes choses.

Avez-vous le sentiment que votre équipe est suffisamment bien rentrée dans ce match de Ligue des champions ?

On a été un peu académique. On était bien en place mais on ne mettait pas assez de fougue, de folie. La qualité technique de leur milieu de terrain nous a fait mal en première période.

“Alexandre Lacazette peine à répondre aux attentes”

Le climat actuel n’est pas bon à l’OL, comment gérez-vous la situation ?

On évite de l’entretenir. Vous êtes déjà nombreux à le faire ! C’est surtout à cause des résultats. Forcément, c’est plus difficile. On attend peut-être trop de cette équipe. Le gros changement est là. Le cas d’Alexandre Lacazette est symptomatique. Il peine à répondre aux attentes. C’est plus dur cette année.

Et sur un plan personnel ?

Tout le monde a eu sa période à l’Olympique lyonnais. Rémi Garde l’a eue aussi, Claude Puel je n’en parlerai pas. Il faut être droit dans ses bottes car, quand on ne gagne pas, on n’a jamais raison.

Beaucoup de joueurs ont parlé dans la presse (Lacazette, Beauvue), pensez-vous que l’accès aux médias devrait être limité ?

Ce n’est pas le goulag, à Lyon. Des joueurs manquent un peu de maturité, mais ils sont jeunes et on ne peut pas leur demander d’être comme Christophe Jallet. J’ai vu Alexandre avec son frère. Il n’y a pas eu de débordements. C’est pareil pour Claudio [Beauvue], qui a fait des précisions sur des choses transformées par la presse.

“Je suis toujours en remise en question”

Alexandre Lacazette a du mal cette saison, sportivement et mentalement. Quelle est la recette pour qu’il retrouve toute son efficacité ?

Il faut qu’il retrouve de la joie de vivre. Qu’il marque des buts. Il ne faut pas qu’il porte un fardeau. Il est en train de revenir. Je l’ai protégé en le faisant sortir contre Valence. Peut-être qu’à un moment je ne l’ai pas assez protégé, même si je ne trouve pas. Je suis toujours en remise en question. J’ai regardé toutes les déclarations et cela n’était pas très grave. On se parle tous les jours.

Pensez-vous à un changement tactique ? Notamment pour Mathieu Valbuena…

C’est envisageable qu’on change de tactique pour lui et pour l’ensemble de l’équipe. Ce n’est pas facile de changer avec des matchs tous les trois jours. Après la trêve, on essaiera de changer des choses. Mais je ne pense pas que ce soit forcément le système qui ne va pas.

Toute l'actualité de l'OL, c'est 7/7 sur Olympique-et-lyonnais.com
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut