Lemaitre, l’homme le plus rapide d’Europe

Le jeune sprinter d’Aix-les-Bains est devenu champion d’Europe du 100 mètres mercredi soir à seulement 20 ans. Une consécration pour la nouvelle pépite de l’athlétisme français.

Sa course n’a pas été la plus réussie de la saison, son départ a sûrement été le plus raté et pourtant au bout d’un cent mètres parcouru rageusement, Christophe Lemaitre a devancé d’un souffle tous ses adversaires. À 20 ans seulement, ce jeune savoyard est donc devenu champion d’Europe d’athlétisme sur la discipline reine de l’athlétisme mercredi soir à Barcelone. Il apporte à la délégation française sa première médaille d’or. En 10”11, il a remonté tous ses adversaires un à un après un départ catastrophique dans son style délié, un peu à la Usain Bolt. “J'ai eu du mal au départ, mais après j'ai fait comme d'habitude. Je n'ai rien lâché et je suis très content de ma course. Derrière les blocks j'étais très concentré en sachant que j'avais des chances de médaille. Je suis très content. Le départ est mon point faible, je dois travailler là-dessus. Mais on ne peut pas être parfait”, confiait le jeune médaillé d’or au micro de France Télévisions après l’épreuve.

"J'ai fait mon taf"

Une course suffisamment rapide pour devancer l’anglais Lewis-Francis d’un souffle. Christophe Lemaitre qui a été le premier blanc sous la barre des 10” continue d’accrocher des lignes d’honneur à son palmarès encore vierge il y a un an. Dans le concert des cadors de la piste d’athlétisme, le jeune savoyard est un nouveau venu. Mais il avance à vitesse grand V. Souvent comparé à Usain Bolt, le recordman du monde du 100 mètres et du 200 mètres, il incarne l’avenir de l’athlétisme français. Mercredi soir, il n’a pas offert le visage d’un athlète hilare mais celui d’un jeune homme décontracté portant le chapeau de paille comme un juilletiste au bord de la plage. Pour son premier grand rendez-vous, il a répondu présent. “J’ai fait mon taf”, lâchera-t-il modestement en conférence de presse plus tard dans la soirée. Avant de confier qu’il misait aussi beaucoup sur le 200 mètres. Il sera l’un des favoris de cette course dont les séries commencent ce jeudi. Dans cette discipline, il peut asseoir sa domination sur le sprint et confirmer qu’il a tout d’un grand.

à lire également
Le tweet polémique du maire de Mions
Dans un tweet publié sur son compte personnel après l’attentat de Barcelone, Claude Cohen, le maire LR de Mions, a fait une “blague” plus que douteuse sur le terrorisme et la langue arabe.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut