L’ogre toulousain débarque à Gerland

Après une sortie plutôt rassurante à Clermont (défaite 22-13), le LOU accueille dimanche le Stade Toulousain (21h) lors de la deuxième journée du Top 14. Une rencontre de prestige face au meilleur club européen de la décennie. Spectacle garanti dans un stade de Gerland où entre 26 000 et 30 000 spectateurs sont attendus.

Clermont, champion de France 2010, épouvantail du Top 14 depuis de nombreuses saisons, c’était déjà du lourd. Mais alors que dire de Toulouse, multiple champion de France et d’Europe, coaché par l’emblématique Guy Novès ? Le summum. Admiré pour la qualité de son jeu et de son centre de formation notamment, le Stade Toulousain demeure la référence ultime. Légitimement. "On a tous aimé un jour le Stade Toulousain", souligne Raphaël Saint-André, le directeur sportif du LOU. Pourtant, à l’heure de l’affronter, pas question de sombrer dans le défaitisme. Loin de là. "On a une pression moindre lorsqu’on affronte des équipes de ce niveau. On a une très balle carte à jouer. A nous de la saisir. On joue la gagne", clame le président Yvan Patet.

L’Everest toulousain

Toutefois, un éventuel succès face à Toulouse relèverait de "l’exploit" pour Raphaël Saint-André. L’entraîneur du LOU, Matthieu Lazerges, abonde dans ce sens  : "Toulouse, c’est l’échelon supérieur. On connaît leurs qualités. Notamment dans l’utilisation du ballon". Battus en ouverture à Bayonne, privés de nombreux internationaux, les Haut-Garonnais pourraient être bons à prendre, surtout en ce moment. Un argument réfuté par un Matthieu Lazerges fataliste : "On a regardé leur groupe qui se déplace chez nous. On s’est demandé si ce n’était pas l’équipe de France". Avec leur effectif pléthorique, les Toulousains sont capables d’aligner au moins deux équipes de très haut niveau. Ce n’est pas le cas des Lyonnais. Même si l’infirmerie se vide peu à peu.

Enthousiasmer Gerland

Rigoureux à Clermont vendredi dernier, sérieux et appliqués, les Rhodaniens espèrent davantage "envoyer du jeu" devant leur public dimanche. Et enthousiasmer la partie, le stade. "On est chez nous, devant notre public. On va jouer différemment", assure Matthieu Lazerges. Un stade de Gerland où près de 30 000 spectateurs sont attendus. Le club lyonnais, qui compte 3400 abonnés cette saison, en espère 5000 en 2012. Le LOU en est conscient, pour attirer un nouveau public, il ne faut pas rater ces rendez-vous là. Profiter des gros matchs, surfer sur la vague et ne pas laisser passer le train. S’engouffrer dans la brèche. La Coupe du monde, qui commence le 7 septembre en Nouvelle-Zélande, tombe à point nommé. "L’objectif, c’est de fidéliser les gens, transformer ce public en un public de supporters", narre Yvan Patet.

Lire aussi : 2000 Gones invités à Gerland pour LOU-Toulouse

Programme :

2ème journée : LOU Rugby – Stade Toulousain : dimanche 4 septembre, 21h

3ème journée : Agen – LOU Rugby : vendredi 9 septembre, 20h

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut