L’UTMB en 10 chiffres

L’Ultra-Trail du Mont-Blanc, ce sont 5 courses de formats différents. Et des stats qui font pâlir...

Il y a l'UTMB à proprement parler (170 km, 10 000 m D+), la TDS (119 km, 7 250 m D+, la CCC (101 km, 6 100 m D+), l'OCC (53 km, 3 300 m D+) et la PTL (300 km, 26 000 m D+ en équipes de 3 ou 4).

2 000 = le nombre de bénévoles, sans compter 80 infirmiers, 35 médecins et 1 hélicoptère de secours

213 = le nombre de journalistes du monde entier qui suivent l'événement, dont 10 télés, 10 radios, 630 articles de presse (125 000 "like" et 28 900 followers sur Twitter)

23 000 = le nombre de barres de céréales distribuées, et 55 000 Tucs, 9 000 bananes, 450 kilos de saucisson, 7 000 kilos de fromage, 9 700 litres de soupe, 15 000 litres de Coca

20h11'44'' = le temps record de l'UTMB, réalisé par François d'Haene en 2014, soit 8,3 km/h de moyenne !

83 = l'âge du doyen sur l'OCC (53 km, 3 300 m D+)

42 = l'âge moyen d'un coureur sur l'UTMB (toutes courses confondues). Les plus jeunes préfèrent l'OCC (10 ans), les plus vieux la PTL (45 ans).

13 = en pourcentage, le nombre de femmes inscrites (pour 87 % d'hommes)

2 = en millions d'euros, le budget de l'UTMB.

13,6 = l'estimation, en millions d'euros, des retombées économiques sur le pays du Mont-Blanc (en tenant compte d'une moyenne de 1,6 accompagnant/coureur et d'un budget moyen de 792 euros/personne).

15 785 = le nombre de demandes, toutes courses confondues. 3 200 refusées sur l'UTMB, 2 400 refusées sur l'OCC et 1 000 refusées sur la CCC.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut