jusquaucyberenpetrolette-21

"L’OL est le club en France qui investit le plus dans les associations"

Actuellement en Afrique du Sud, deux globe-trotters missionnés par l'Olympique Lyonnais parcourent le monde. Le but : trouver des associations susceptibles de pouvoir bénéficier de la générosité du club.

Plus connu pour son projet du grand stade ou encore ses actions en bourse, l’Olympique Lyonnais n’en demeure pas moins très actif dans le domaine du mécénat. ''L’OL est le club en France qui investit le plus dans les associations'', indique Laurent Arnaud, secrétaire général d’OL Fondation. Depuis 2007, cet organisme, présidé par Sonny Anderson, vient en aide à différentes œuvres caritatives. Il s'agit de mener des partenariats sur du long terme avec des associations, sur des thématiques très particulières. ''On ne fait pas de saupoudrage mais on essaye de les accompagner dans le temps'', poursuit-il. A l’image de l’aide accordée à Sport dans la Ville (une association aidant les jeunes en difficultés à s'insérer au niveau local, NDLR) qui perçoit un million d’euros versés sur cinq ans. Chaque année, l’OL reçoit plus de 1000 demandes d’aides financières, mais toutes ne sont pas satisfaites.

Une fusion en perspective

Afin d’élargir son champ d’action, l'Olympique Lyonnais a créé en décembre 2009 une structure parallèle, appelée "Solidaire". ''Elle regroupe un réseau de sympathisants qui permettra d'aider des projets à court terme'', nous explique Gaspard Moreau, un des globe-trotters retenu par la fondation. Dans cette optique, tous les abonnés de Gerland deviendront adhérents d'office dès l'année prochaine, pour soutenir financièrement l'association. Début février, Damien Decrand, collaborateur à OL TV et Gaspard Moreau, diplômé de l’IEP de Lyon, sont partis faire le tour du monde durant sept mois. “Chaque semaine, ils visitent un pays. Ils participent à des dîners de charité et vont à la rencontre des associations afin de connaître leurs besoins”, explique Laurent Arnaud. Dans un avenir proche, OL Fondation et Solidaire vont sans doute fusionner pour créer une seule structure. En ces temps où on critique le foot-business et l'argent-roi dans ce sport, un peu de solidarité de la part d'un club de football ne peut faire que du bien.

''Les supporters ne verront jamais l'Afrique du Sud telle qu'elle est''

A propos de ce périple, Gaspard Moreau a eu deux coups de cœurs en Afrique. ''La semaine en Algérie restera indéniablement comme l’une des plus belles du tour du monde… Quelque chose d’inexplicable. Durant tout le séjour, on a senti un truc en plus. On a vécu des moments forts.'', ajoute-t-il avec nostalgie, en repensant à cette aventure partagée avec l'équipe de football féminin d'Alger. L'autre grand moment retenu par Gaspard est la semaine passée dans un centre d'hébergement pour enfants au Burkina-Faso : ''Nous nous sommes sentis si bien avec le enfants et les éducateurs. Le départ était difficile mais nous n'avions pas le choix.''

Quant à la partie asiatique de ce tour du monde, elle s'est avérée plutôt ''déroutante'' selon ses propres termes, notamment lors d'une rencontre avec les Yokohama Marinos, club partenaire de l'OL. ''Le protocole était hallucinant ! (…) Il y a un côté très respectueux avec un attachement aux traditions très sympathique, mais la vie à l'extérieur n'a rien à voir. Le soir, dans les rues de Tokyo par exemple, les cadres se lâchent dans les bars'', s'exclame le globe-trotter avec étonnement.

En Afrique du Sud du 11 au 26 juin, Gaspard et Damien vivent la Coupe du Monde. Que ce soit aux alentours des stades ou dans des cafés, les deux acolytes profitent de l'ambiance magnifique que cette compétition génère. Les premières impressions de Gaspard sur l'AFS le laissent cependant perplexe : ''Le pays qu'on est en train de voir ne ressemble pas à mon avis à ce celui qui doit exister tout au long de l'année. On sent que tout est fait pour que les gens ne voient pas ce qu'est réellement l'Afrique du Sud.'' Ce samedi 26 juin, Gaspard et Damien s'envoleront pour l'Amérique, au Canada tout d'abord, puis aux États-Unis. Pour conclure leur périple, les deux compères se dirigeront vers le sud avec la Martinique, le Brésil et l'Argentine. Retour en France le 26 août, après sept mois d'une grande aventure humaine. Une dotation de 100 000 euros sera alors reversée aux différentes associations choisies.

En tout cas, cette expérience sera à jamais gravé dans leur mémoire. Tous ces paysages si différents, toutes ces personnes rencontrées, toutes ces cultures découvertes ; il y aura forcément un peu de nostalgie quand ils se poseront sur le sol français. Mais quand Gaspard et Damien repenseront aux associations qu'ils ont aidé, la fierté prendra à coup sûr le dessus.

Le blog de Solidaire : http://solidaire.olweb.fr/

4 commentaires
  1. Grand Lyonnais - 26 juin 2010

    Je suis blufféÇa va plaire a ChrisThalassa y a pas la mer mais y a l esprit.

  2. carton rouge - 26 juin 2010

    L'association Carton Rouge de défense des Décinois est prête pour recevoir des subsides. Jean-Michel Aulas et Gérard Collomb connaissent notre acharnement. Le Bon Dieu le leur rendra !

  3. vouzavedibizar - 28 juin 2010

    du n'importe quoi ! pas besoins d'aller si loin, cest rien que du médiatic comme d'habitude - ils nous prennent vriment pour des idiots ou quoi ?

  4. Grand Lyonnais - 28 juin 2010

    Oui et bien c'est vriment mérité il me semble.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut