Jimmy Briand : ''Lyon était mon choix n°1''

C'est désormais officiel. Briand évoluera à l'Olympique Lyonnais la saison prochaine et ce pour 4 ans. Le club rhodanien l'a présenté à la presse ce lundi 14 juin.

Mardi 8 juin dernier, Jean-Michel Aulas annonçait à la presse que Jimmy Briand allait passer sa visite médicale le 15 juin. Mais probablement pressé de conclure cette affaire, c'est avec 24 heures d'avance que le néo-lyonnais a été présenté sous sa nouvelle tunique. Il était même de la fête des féminines de l'OL dimanche soir après leur titre. Pour expliquer cette rapidité, le président lyonnais avance une facilité dans le processus : ''Les dirigeants rennais nous ont facilité les choses. Quand il y a une clause dans le contrat, on sait où on va.'' Celle-ci s'élève à 6 millions d'euros, ''une bonne affaire'' pour Aulas. Il fallait agir vite pour le club de la capitale des Gaules, surtout dans ''un marché déprimé'' dixit JMA. Le choix s'est porté sur l'ancien rennais pour remplacer l'inamovible Sidney Govou et c'est peu dire si le joueur était désiré. ''J'ai senti que tout le monde me voulait'', glisse-t-il. Mais pas question pour lui de se comparer à Govou : ''Je ne pourrais pas le remplacer. Ce qu'a fait Sidney à Lyon est incroyable ! C'est trop grand pour moi !'' Au contraire, l'international tricolore veut ''écrire sa propre histoire''. Cela passe par la reconquête du titre face à l'Olympique de Marseille.

''Un tournant dans ma carrière''

Justement, le club phocéen était aussi sur les rang de ''Jimbo''. Il avoue avoir ''hésité face à ce choix de carrière.'' Peur de l'absence de titre depuis 2 ans ? ''Non, je ne suis pas du tout refroidi'', coupe-t-il, ''Lyon reste le club des années 2000.'' Son transfert du Stade Rennais à l'Olympique Lyonnais implique une autre pression, une autre attente avec la Ligue des Champions qu'il découvrira. Craint-il ce nouveau statut ? ''Cela ne m'impressionne pas. C'est ce qu'il faut pour continuer à progresser. J'ai envie de grandir après Rennes.'' Cette compétition et sa grande visibilité médiatique lui donneront un avantage indéniable pour l'équipe de France. Au vu des problèmes d'attaque chez les Bleus, il pourrait être déçu de ne pas figurer sur la liste du Mondial. '' Non'', lâche-t-il, ''la déception de ma non-convocation pour la Coupe du Monde s'est dissipée très vite.'' Un mal pour un bien ? Briand est dubitatif sur cette question : ''Cela faisait deux ans que je n'avais pas pris de vacances. Je me suis reposé et ça m'a fait du bien. Mais j'aurais quand même voulu y être.''

Un joueur polyvalent

Claude Puel s'est aussi exprimé sur la venue de ce nouvel attaquant. Visiblement, c'est le joueur qu'il lui fallait. ''On manquait de joueurs capables de prendre les espaces, de faire des appels dans le dos.'', souligne t-il. Concernant le poste auquel il compte le faire jouer, l'entraîneur rhodanien laisse la porte ouverte : '' Ses qualités peuvent s'exprimer à droite comme dans l'axe (le poste de prédilection de Briand selon lui, NDLR) voire à gauche. Sa polyvalence sera très importante pour nous.'' D'ailleurs, le joueur se dit proche du style Puel : ''L'état d'esprit guerrier du coach me convient. Je suis à sa disposition.'' Briand, qui revient tout juste de vacances aux Seychelles, ne se dit pas en forme. L'occasion pour Claude Puel d'annoncer ironiquement à son joueur que ''la reprise est fixée demain matin (ce mardi) pour lui''. Plus sérieusement, le premier entraînement aura lieu le mercredi 23 juin. Jimmy Briand pourra alors faire connaissance avec ses nouveaux coéquipiers -ceux présents- , ''une hâte'', s'exclame-t-il.

3 commentaires
  1. Elyonor - 16 juin 2010

    Jimmy Briand : ''Lyon était mon choix n°1'' Jimmy Franc : 'Le salaire était mon choix n°1'

  2. vouzavedibizar - 16 juin 2010
  3. Steeve - 16 juin 2010

    @elyonor: c'est qui jimmy franc??

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut