Garfield Darien lors de sa demi-finale
© Adrian Dennis/AFP

Championnats du monde d’athlé : désillusions pour Darien et Tavernier

Championnats du monde d’athlétisme – Après quatre jours de compétition, la délégation française présente à Londres n’a toujours pas remporté de médaille. Lundi soir, Alexandra Tavernier et Garfield Darien ont échoué à monter sur le podium. L’espoir repose désormais sur Renaud Lavillenie, qualifié en finale du saut à la perche, ce mardi.

Toujours pas de métal précieux dans le camp tricolore. Alors que les États-Unis ont déjà engrangé neuf breloques, la France figure pour l’instant à la 16e place de la “placing table”. À presque mi-chemin de la fin des championnats du monde, la sélection française doit donc rapidement réagir si elle veut confirmer le bon bilan des Jeux de Rio. Tout comme les athlètes régionaux, plutôt décevants jusqu’à maintenant.

Lundi soir, deux chances de podium se sont de nouveau envolées. Alexandra Tavernier et Garfield Darien n’ont pas réussi à montrer l’étendue de leur talent. Après une qualification prometteuse, la lanceuse de marteau a réalisé un meilleur jet à 66,31m, insuffisant pour obtenir trois essais supplémentaires. Une contre-performance qui a relégué Alexandra Tavernier à la 12e et dernière place du concours.

De son côté, Garfield Darien a échoué à une marche du podium. L’un des favoris de la finale du 110m haies s’est classé 4e, à deux centièmes de la médaille de bronze. Frustrant pour l’athlète clermontois, d’autant qu’il avait réalisé deux bonnes courses depuis le début des championnats.

Un premier titre de champion du monde pour Renaud Lavillenie ?

Seul point positif de cette 4e journée, Christophe Lemaitre s’est qualifié pour les demi-finales du 200m, en terminant 3e de sa série avec un temps de 20’’40. Mais le Français n’a pas fait très bonne impression et semblait un peu juste en fin de course. Il devra s’employer davantage, mercredi, pour accéder à la finale.

En attendant, c’est un autre athlète de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui défendra les couleurs de la France, ce mardi soir à Londres. Après avoir franchi 5,70m assez aisément, Renaud Lavillenie s’apprête à participer à la finale du saut à la perche, en compagnie de son compatriote Axel Chapelle. Désormais outsider et non plus favori suite à une saison en demi-teinte, le Clermontois a engrangé de la confiance lors des qualifications. Mais Sam Kendricks, Shawnacy Barber ou encore Piotr Lisek pourraient bien priver Renaud Lavillenie d’un premier titre de champion du monde. Réponse ce mardi soir, à partir de 20h35 (heure française).

à lire également
Floria Gueï, athlète lyonnaise championne de France du 400 mètres, lancera le relais ce soir en finale du 4x400 mètres aux championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin. Parmi ses co-équipières, Elea Mariama Diarra, licenciée au Décines Meyzieu Athlétisme. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut