Aulas l’admet, “les temps sont très difficiles” pour l’OL

Invité sur RMC, le président de l’OL est revenu sur les difficultés que connaît le club en ce moment et a conforté Hubert Fournier à son poste d’entraîneur.

Au micro de Luis Fernandez sur RMC, Jean-Michel Aulas a reconnu que la période actuelle était "très difficile" : "On a accumulé un certain nombre de difficultés : un changement d’entraîneur, on a loupé la qualification en Europa League après 17 années sur la scène européenne et par-dessus le marché on a raté le début de championnat."

Une situation qui ne remet cependant pas en cause la légitimité d’Hubert Fournier au poste d’entraîneur, pour le président du club : "Il y a certaines choses où nous devons apporter une amélioration, mais nous devons aussi faire preuve de sang-froid. On essaie d’avoir des réactions positives plutôt que des réactions négatives", a déclaré Jean-Michel Aulas.

Suivez l’actualité de l’OL sur Olympique-et-Lyonnais.
à lire également
Grand stade Parc OL
De nouvelles mesures ont été annoncées ces derniers jours pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus dans la région. La jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements a été abaissée à 1 000 personnes à Lyon, contre 5 000 précédemment. Le club rhodanien trouve cela "injuste".
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 10 septembre 2014

    Virer l'entraineur, c'est une chose, mais quand une société prend de très très mauvaises décision, on vire le patron et non les fusibles ! . Ha flûte, j'oublie que le patron est aussi propriétaire du club... C'est ça le sport bizness, le club n'appartient pas aux spectateurs ou à la ville, mais à deux personnes. . Ne reste plus qu'à attendre la faillite et la reprise par les créanciers... C'est beau ce monde...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut