1ère journée de Pro A : un Paris à gagner

Ce dimanche à 17 heures, l'ASVEL débute le championnat de Pro A à Paris-Levallois. Présentation du match et de l'adversaire.

Un Paris "sportif"

L'équipe

Cette année, le PL a les moyens de jouer les trouble-fête en Pro A, mais guère plus. D'autant qu'il a vu sa préparation perturbée par le départ du Canadien Famutimi, remplacé au pied levé par le shooteur américain Bracey Wright. Mais avec Jimmal Ball, Andrew Albicy, David Noël, les Parisiens feront courir leurs adversaires. Pour mieux les tourner en bourrique. A l'ASVEL de ne pas les laisser dicter le tempo. Face à Marcellus Sommerville, Guillaume Yango et surtout Lamont Hamilton, les intérieurs villeurbannais auront eux une belle occasion de mesurer leur tour de biceps.

La star

L'Américain David Noël sera chargé cette saison de faire oublier A.D. Vassallo à Paris. Noël, c'est un physique de camion blindé (1,98 m pour 105 kilos) et des fondamentaux impeccables appris dans l'usine à champions de l'Université de North Carolina (la même que Michael Jordan). Auteur d'une saison correcte l'an dernier à Roanne (11 pts, 5 rbds de moyenne), on lui en demandera davantage à Paris. L'ASVEL devra surveiller le repli défensif pour éviter de le voir débouler comme un panzer sur les lattes de l'Astroballe à la moindre contre-attaque.

Le symbole

Andrew Albicy, 20 ans, fut l'invité surprise de l'équipe de France cet été. Vif comme l'éclair, teigne défensive, le petit (1,78 m) Albicy a l'avenir (doré) devant lui mais pourrait prendre cette saison la place de meneur titulaire à son mentor Jimmal Ball, 32 ans, même gabarit, même vivacité et même graine de meneur d'hommes. Les chiens ne font pas des chats.

L'enjeu pour l'ASVEL

A Coubertin, l'ASVEL devra faire plus que participer : il faut déjà gagner impérativement. Il s'agit pour les verts de ne pas revivre la douche froide de l'an dernier face à Dijon lors de la première journée. Et les conséquences désastreuses qu'avait eu ce match. Il s'agira aussi de ne pas craquer en fin de match comme en tour préliminaire de l'Euroligue : éviter d'en faire une habitude est essentiel pour se prémunir d'une éventuelle psychose.

Un Asvélien dans le match

Pour entamer le championnat, la star de l'ASVEL A.D. Vassallo se voit proposer d'entrée un beau challenge : briller contre le club qui le révéla en Pro A. La saison dernière, A.D. fit les beaux jours du Paris-Levallois, scorant presque 18 points par match et s'appropriant rapidement les clés du gymnase. On attend la même chose de lui cette année dans un club plus ambitieux, et ce premier match lui donnera une motivation supplémentaire bienvenue.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut