Un journaliste et ses "sources" entendus par la police

"Quand nous avons reçu la convocation, nous sommes tombés des nues", a déclaré M. Maïsto. "Face à ce genre de dérives, notre devoir est de dévoiler les faits. Le secret des sources n'est pas une coquetterie de journalistes."

Challenges

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut