L'Etat ne conservera qu'une part très minoritaire dans les grands aéroports français

"Possédant 60 % du capital, l'Etat va en céder un peu moins de 50 % selon nos sources. Outre Lyon, Toulouse et Bordeaux, Montpellier est concerné.

L'annonce de l'ouverture du capital des grands aéroports régionaux français est imminente. L'arbitrage de Matignon sur ce sujet, "pourrait intervenir la semaine prochaine", selon plusieurs sources. Outre Lyon, Toulouse et Bordeaux, le processus de désengagement de l'Etat concernera également Montpellier, selon nos informations. (…) Si Aéroports de Parise Paris (ADP) lorgne sur Lyon, Vinci est dans les "starting blocks". Son idée de bâtir des partenariats publics-privés se veut rassurant pour les collectivités."

La Tribune

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut