A Lyon, le "braquage" réussi de la communauté urbaine

"A 65 ans passés, deux papys de la politique se sont lancés dans un braquage institutionnel", s'agace un conseiller ministériel à propos de la fusion d'une partie du département du Rhône et de la métropole lyonnaise. Les "braqueurs" : Gérard Collomb, sénateur et maire socialiste de Lyon (Rhône), président de la communauté urbaine lyonnaise, et son complice Michel Mercier, ancien garde des sceaux de Nicolas Sarkozy, maire (UDI) de Thizy-les-Bourgs (Rhône), sénateur, 1er vice-président et vrai patron du département. Le butin : le conseil général rhodanien.

Le Monde

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut