Najat Vallaud-Belkacem, candidate PS aux régionales © Antoine Merlet

Régionales à Lyon : Najat Vallaud-Belkacem se pose en candidate de la "concorde" face à Laurent Wauquiez

Au début de la campagne des élections régionales, Najat Vallaud-Belkacem avait accordé un long entretien à Lyon Capitale. Elle revenait notamment sur les raisons de son retour en politique et pointait clairement un effet Wauquiez.

Après une parenthèse de trois ans loin des meetings et des assemblées plénières, Najat Vallaud-Belkacem confiait à Lyon Capitale les leçons qu’elle a tiré de cette parenthèse : “Le lieu d’observation du monde qui a été le mien ces dernières années m’a convaincue que le plus grand danger qui guette nos sociétés, c’est précisément le fait qu’on ne laisse la parole ou le pouvoir qu’à ceux qui divisent alors même que nous sommes confrontés à des défis majeurs, comme la lutte contre le changement climatique ou l’explosion des inégalités, qui réclament de la concorde”.

Avant de dresser un parallèle avec son rival de ces élections régionales : “Laurent Wauquiez a réussi le tour de force de ne répondre à aucun besoin des habitants en matière d’accès à la santé, de transports collectifs ou de formations qualifiantes. Sur tous ces sujets, il y a un recul. Et sur tous les grands enjeux d’avenir que j’évoquais, il s’est contenté de monter les uns contre les autres, comme les chasseurs et les associations environnementalistes. Face à ces défis, nous n’avons pas besoin de gens qui approfondissent les clivages et ne préparent en rien l’avenir. C’est pour offrir cette alternative indispensable que je viens mener ce combat”.

Un entretien à retrouver en intégralité ici :

Entretien  : Najat Vallaud-Belkacem confie les raisons de son retour à Lyon

Lire aussi : candidats, programmes... Tout ce qu'il faut savoir sur les régionales avec le hors-série de 50 pages de Lyon Capitale

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut