Prosper Kabalo maintient sa demande d'investiture LREM à Villeurbanne
Prosper Kabalo maintient sa demande d’investiture LREM à Villeurbanne

Villeurbanne : Kabalo contre-attaque après l’annonce de Bonnell

En se lançant de la course aux municipales, Bruno Bonnell a fait souffler, ce mercredi, le vent de la dissidence sur les marcheurs villeurbannais. Ce jeudi, Prosper Kabalo, le candidat investi par LREM, a dénoncé l’amateurisme du député de Villeurbanne.

Au lendemain de la déclaration-choc de Bruno Bonnell, Prosper Kabalo, le candidat investi par LREM, a tenu à réagir à l’entrée en campagne du député En Marche. L’actuel adjoint aux finances de la ville maintient sa demande d’investiture pour les métropolitaines tout en soulignant que Bruno Bonnell ne la sollicite plus. “Depuis des semaines, je lui proposais que l’on travaille ensemble. Il a décidé de devenir le candidat LR en faisant alliance avec son ancienne adversaire des législatives. Emmanuelle Haziza a d’abord été investie par Les Républicains avec Jean-Wilfried Martin puis avec Marc Attalah et maintenant elle fait cette alliance incongrue. Bruno Bonnell est parti dans une aventure personnelle. Une stratégie politique ne s’invente pas au dernier moment. La droite a abandonné le poste alors ils s’y engouffrent”, tacle-t-il en dénonçant “l’amateurisme” du député de Villeurbanne.

Bronx

À ses côtés, Prosper Kabalo avait réuni ses alliés du Modem, de l’UDI et d’Agir pour rappeler que sa liste est celle du rassemblement autant que pour casser son ancienne appartenance au PS à laquelle le revoyait Bruno Bonnell la veille. Le candidat investi par LREM aux municipales a aussi répondu aux attaques du binôme Haziza-Bonnell sur la sécurité : “sa présentation est délirante. Il y a un sentiment d’insécurité, mais ce n’est pas le Bronx”. Celui qui sera candidat aux deux scrutins, LREM validera ou non son investiture en début de semaine prochaine, annonce faire de la sécurité sa priorité et qu’il doublerait les effectifs de la police municipale.

Officiel et dissident

Pour rajouter un peu de confusion à une situation qui n’en manque pourtant pas, Prosper Kabalo a aussi rappelé qu’il avait conclu une alliance avec David Kimelfeld. L’actuel président de la métropole a retiré les candidats qu’il avait investis sur la circonscription villeurbannaise. Ils ont d’ailleurs intégré les listes de Prosper Kabalo. Le candidat officiel soutient donc le dissident.

1 commentaire
  1. benbat - 24 janvier 2020

    En marche arrière toute !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut