UMP : le Rhône penche pour Copé, Lyon préfère Fillon

Alors que le nom du président de l’UMP n’est pas encore connu, Jean-François Copé s’est imposé sans discussion dans le Rhône. François Fillon lui, a été préféré à Lyon. Globalement, les adhérents ont suivi la position de leurs représentants locaux, mais avec moins d’entrain à Lyon intramuros que dans les circonscriptions périphériques.

Le Rhône penche pour Copé, Lyon préfère Fillon. C’est ce que révèlent les résultats locaux de l’élection du président de l’UMP. Une victoire sur le fil pour le secrétaire général du parti qui a rassemblé 51,27 % des suffrages dans le département, soit 2.646 voix. C’est seulement 131 voix de plus que François Fillon.

Mais cette élection a également été l’occasion de juger de l’influence des députés et délégués de circonscription sur les militants. À ce petit jeu-là, Georges Fenech est grand vainqueur. Lui qui appelait à voter Jean-François Copé, a réussi à mobiliser autour de 73 % des votants derrière lui. Même constat dans la circonscription de Philippe Meunier où les adhérents l’ont suivi dans sa position "pro-copé" à 65,28 %. Dans la 5e circonscription, près de 60 % des militants se sont mobilisés pour le secrétaire général de l’UMP, tout comme le député Philippe Cochet. Bernard Perrut, député maire de Villefranche-sur-Saône et Michel Terrot, député de la 12e circonscription, tous deux fillonnistes, ont été appuyés respectivement à 60,75 % et 64,06 %.

Pas de leadership à Lyon

Mais si en périphérie les militants ont massivement fait leurs, le choix de leurs représentants locaux, à Lyon, les électeurs les ont suivis plus prudemment avec des scores autour de 52 % dans chaque circonscription. Seule légère saillie, l’ancien Premier ministre recueille 57.69 % dans la 4e circonscription.

À Lyon, le scrutin offrait également la possibilité de juger du leadership des deux candidats déclarés à la mairie de Lyon. Un espoir déçu puisque aucune tendance forte ne s’est dégagée. L’ancien Premier ministre, soutenu par Michel Havard ne s’impose qu’avec 52,96 % contre 46.30 % pour Jean-François Copé, préféré par Emmanuel Hamelin. Plus surprenant, les deux candidats aux municipales ne réussissent même pas à soulever un grand enthousiasme dans leurs propres circonscriptions : 52,70 % pour Fillon dans la 1ere, celle de Michel Havard ; 52,42 % pour Jean-François Copé dans la 2e, celle d’Emmanuel Hamelin. Mais la participation a également été réduite à Lyon. Seuls 51,06 % des adhérents se sont déplacés aux urnes à Lyon, contre 56,39 % en dehors.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut