Capture d’écran 2012-11-28 à 12.22.37

UMP : la fureur des militants sur Twitter et Facebook

Capture d’écran 2012-11-28 à 12.22.37 ()

Sur Facebook et Twitter, les sympathisants et adhérents du parti de droite se déchainent contre le blocage actuel. "J'ai coupé ma carte en deux", raconte l'un, "je suis finalement heureuse que des braques comme ceux-là ne soient pas à la tête de l'Etat", assène une autre. Un proche du FN en profite pour souffler sur les braises.

Très remontés, les militants UMP se défoulent sur la Toile. Ils se répandent en particulier sur les comptes Facebook d'élus locaux ou de fédérations locales, devenues leur exutoire. "J'ai coupé ma carte en deux, à l'image de l'UMP en ce moment", signale Jean-Pierre Darmon, sur la page UMP Rhône. "Ils nous ont ridiculisés", tonne Gilbert Martinez. "Copé ou Fillon me dégoûtent tous les deux", vomit Clément Fontaine. "Après avoir fait presque six mois de campagne, je suis finalement heureuse que des braques comme ceux-là ne soient pas à la tête de l'Etat", lance Gaëlle Petit. "On a l'impression d'avoir le gouvernement en face de nous, ironise Romain Couturier. Vos militants en ont ras le cul ! Que les cadres de ce parti respectent un peu plus leurs militants et écoutent un peu moins leur soif de pouvoir. Peut-être que le départ de vos militants vous réveillera ! HONTEUX ! !".

Capture d’écran 2012-11-28 à 12.25.11 ()

"Dati, Morano, Gaudin…. et leurs pratiques putschistes et même parfois mafieuses"

Certains interpellent directement leurs élus, à l'instar de François Botte à Philippe Cochet : "Mon cher Philippe, je suis dégoûté par le jeu des ex-futurs-présidents de l'UMP (…) je ne soutiendrai plus du tout les candidats UMP, même si vous n'y êtes pour rien". Jérome Dutrieux, sans doute linguiste, se prête à une analyse du mot brouiller sur la page de Nora Berra. "Ce verbe vient du gallo-roman "brodiculare" et de l’ancien français « brouillas » qui nous a donné brouillard ! Alors quand les chefs de l’UMP se brouillent, c’est tout le parti qui plonge dans le brouillard ! Pas une petite brume. Non ! Un vrai brouillard… à couper au couteau !".

Rares sont ceux qui défendent leur champion, preuve que l'heure n'est plus à la primaire. Guillaume Spatola lance, sans convaincre : "Copé a proposé à de multiples reprises, à Fillon une sortie de crise en laissant faire la Commission des Recours. Conformément aux statuts que TOUS les membres de l'UMP ont accepté, adopté et signé". Philippe Bedouret propose "de passer à autre chose. Fillon doit absolument créer très rapidement un nouveau parti. Nous fillonistes, nous ne pouvons plus rester dans un même parti politique avec Copé et ses soutiens, les Dati, Morano, Gaudin…. et leurs pratiques scandaleuses, putschistes et même parfois mafieuses".

D'aucuns appellent à la modération. "Restons calmes", implore Louis Millot, sur la page Facebook UMP du Rhône. "Ne tombez pas dans le piège médiatique dans lequel les médias essaient de vous faire tomber en montrant des faux adhérents déchirant leurs cartes devant les caméras de la France entière", alerte UMP Rhône-Alpes.

Capture d’écran 2012-11-28 à 12.25.32 ()

"Vive Marine"

Les élus se gardent bien de souffler sur les braises, restant le plus souvent mutiques depuis plusieurs jours. UMP Rhône n'a plus rien écrit depuis le 20 novembre : le dernier post remerciait les bénévoles ayant tenu des bureaux de vote. UMP Rhône-Alpes publie toutefois un message de Nicolas Sarkozy, lancé au soir de sa défaite. "Je vous demande une seule chose, vous devez vous engager à protéger l'unité de la famille. Quoi qu'il advienne. Vous me le devez". Sur Twitter, Yann Compan, secrétaire départemental adjoint du mouvement, garde son humour : "Attention nous Fillons du mauvais coton, je risquerais de te Copé en deux".

Une question se pose toutefois : est-ce bien des sympathisants ou des militants qui prennent part aux débats ? L'un d'entre eux n'avance même pas masqué : Jerôme le Solitaire, fan de Marine Le Pen et des identitaires, en pleine opération de drague sur le compte UMP Rhône-Alpes. "Bienvenue à la droite gaulliste ! ! ! Vive Marine", lance-t-il aux Internautes. Et de rebaptiser le parti de droite dans un autre post : "Union mafieux au pouvoir". Il publie plusieurs vidéos sur le forum, dont une polémique sur l'immigration et une autre compilant "les mensonges de Sarkozy".

2 commentaires
  1. Tryph - 28 novembre 2012

    tout ceci est plutôt savoureux de prime abord.mais ça risque de faire le jeu du FN, entre l'original (FN) et la copie (UMP décomplexé), les déçus risquent de bouder la contrefaçon.je crains un arrière gout amère.

  2. JC - 28 novembre 2012

    Ce serait quand même triste que des électeurs quittent un parti d'incapables pour un autre qui leur joue du pipeau. Je veux bien qu'on s'obstine à être de droite mais à un moment faut comprendre qu'on s'est foutu de nous et qu'on peut choisir de voter blanc.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut