vin

UMP "cuvée extrême" : touche pas au pinard républicain !

Après les amateurs d'apéros de combat identitaire, voici maintenant une initiative similaire similaire de députés de la droite populaire. Pour fêter la première année d'existence de leur association, ils organisent un apéro saucisson vin rouge à l'Assemblée nationale. Une opération de "com" à l'approche des festivités du 14 Juillet. Droite populaire ou cuvée extrême ?

Bien évidemment, député ou pas, chacun d'entre nous a le droit de siroter du vin et grignoter du sauciflard en devisant gaiement. Sauf que la gaieté ne semble pas de mise parmi ces élus, plutôt une confrérie de la haine et du calcul électoraliste. Le rouge y opère plutôt tel un "philtre magique" pour charmer les électeurs de Marine Le Pen.

OPA de la droite sur le pinard

Malgré leurs circonvolutions sémantiques, leur "apéro" n'est destiné en fait qu'à la multiplication des bulletins de vote dans l'urne et à saucissonner une partie de l'électorat à l'avantage de l'UMP. Sans doute grisés par leur opération marketing, ils ne se rendent pas compte que ce genre d'actions apportent de l'eau au moulin du Front national. Les apprentis sorciers prépareraient-ils eux-même leur piquette de 2012 ?

Le vin serait-il l'unique propriété de leur idéologie bouchonnée. Pas du tout ! Le pinard, avec ou sans saucisson ou camembert, se boit partout sur la planète. Lèvres et palais de tous les continents peuvent en apprécier le goût. Pas un hasard que la réussite des cépages "français" ne cesse de s'affirmer sur tout le globe. Terroir viticole sans frontières ? Chut, ne dites pas à ces députés qu'une des premières vinifications attestées auraient été découvertes en Iran ; ils risqueraient de s'étouffer avec une cacahuète.

Idéologie bouchonnée des élus de l'UMP ?

Sacré plaisir qu'un ballon de rouge, blanc ou rosé frais, sur un comptoir ou assis sous une tonnelle. Avec ou sans papier, né sur un trottoir de Barbès ou de Neuilly, simple amateur ou spécialiste, nous pouvons lever le coude ensemble – ou en solo – sur le zinc. N'en déplaise à une minorité, le pinard et sa symbolique ne sont pas l'AOC de quelques "laïcards bornés" et de la droite populaire, soeur jumelle du FN.

Toutefois, force est de constater que le vin est de plus en plus instrumentalisé par celles et ceux qui veulent entraîner la démocratie vers une gueule de bois. Prêts à tout pour diviser les citoyens. Ce breuvage mérite beaucoup mieux que leurs éructations identitaires et "fatwas culinaires".

Comment faire en sorte que le pinard – et même le saucisson – ne soient pas l'une des armes de la croisade orchestrée par Monseigneur de Beauveau (le ministre de l'Intérieur) ? Pas facile. Surtout en ces périodes de communautarismes ou les uns et les autres veulent faire table à part. Chacun dans sa cuisine culturelle ou cultuelle.

Redonner une meilleure image du vin ?

Et si le monde vinicole décidait de redonner une meilleure image – républicaine ? – du vin ? Comment ? Ni communicant, ni docteur ès pinard, je n'ai pas vraiment d'idées. Cela dit, toutes les propositions rappelant que le "sang de la terre" est international sont les bienvenues. Pour que le pinard redevienne une valeur conviviale, pas un marqueur d'appartenance nationaliste.

Bref, le verre de l'amitié ne doit pas être récupéré par un groupe de mauvais… buveurs (de l'Assemblée nationale). Refroidis par les mauvais sondages, les élus de l'UMP ont-ils de plus en plus le vin mauvais ? Tiens… heureuse coïncidence, car la rédaction de ce billet s'achève pile à l'heure de l'apéro. En guise de mise en bouche, voici un excellent blog sur le vin à consulter sans modération.

A la vôtre !

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
4 commentaires
  1. stivostine69 - 13 juillet 2011

    On sent assez facilement la detestation de la culture française de la part de l'auteur de cet article (il doit surement etre de rue 89).D'un point de vue logique, si faire l'apologie d'une boisson vieille de 3000ans et associée au plaisir et de cochonnaille c'est extreme, alors que dire de ceux qui promeuvent le hallal, qui l'imposent meme dans de nombreuses collectivités, qui cachent meme le fait que dans les steacks 80% en contiennent et qu'il y a une dime sur ce produit ?La detestation de la cutlure française et l'islamophilie de pas mal de bobos est inquietante, car ces gens ne sont ni republicains (la charia est incompatible avec la democratie) nie laique. Et en plus ils travestissent l'histoire.

  2. BisonF - 16 juillet 2011

    @ stivostine69 : votre discours démontre le peu d'intelligence et la faiblesse de d'esprit des gens qui se prétendent 'de droite'... Je suis de droite mais arrêtez de faire semblant. L'auteur ne critique pas ici le fait de boire du vin, il n'est certainement pas 'anti français' mais la complicité avec l'apéro des identitaires. Ce n'est rien d'autre qu'une opération de com' grossière de la droite populaire pour faire parler d'elle. En effet, son peu d'écho jusqu'alors la force à rue dans les brancards. Et vous tombez dans le panneau en toute beauté. Et puis arrêtez, il n'y a pas les bobos d'un côté, les beaufs de l'autre. Ne recréez pas une lutte des classe qui vous manque. La droite républicaine n'a pas besoin de draguer les bas fonds politiques pour exister. Bien à vous

  3. Martin de Givors - 19 juillet 2011

    Une ''beaufitude'' de plus, mais peut-il en être autrement de la part de cette Droite là, parmi la stupide d'Europe qui va, très probablement, nous ressortir le Blablaba habituel au nom d'une tradition bien Française... Tradition de la chasse à courre, de la femme au foyer,de la messe le dimanche matin, de la corrida, des défilés Militaires du 14 Juillet et pourquoi pas quand on y est la tradition du bucher qui fût un des sports préféré de l'inquisition (N'est-ce pas Mr.BARBARIN!)Tiens, à Propos du 14 Juillet et le déferlement, au nom de la tradition,du torrent d'absurdité déversé par cette Droite populaire, en particulier son chef un certain FILLON contre Eva Joly...Pour vous emmerder chère Droite populaire j'affirme: Oui la ‘’fête nationale’’ du 14 Juillet qui est devenue de facto une fête à la gloire de l’armée, symbole d’une France guerrière au service de l’oligarchie Financière et Pétrolière Mondiale, dont les interventions meurtrières et destructrices en Afghanistan et Libye en témoignent, doit être supprimée. Désormais, si l’on tient compte des nouvelles données historiques en Europe, il faut aller bien au delà de ce que suggère Eva JOLY, c’est à dire supprimer la date du 14 Juillet (choisi en 1880 pour redorer le blason de l'armée) et la transférer au 26 Août qui est le jour de 1789 où fut proclamée la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen.Une journée de réelle festivité citoyenne en rapport avec la symbolique que représente cette date du 26 Aout...

  4. monde - 31 août 2011

    stivostine69 vous êtes à côté du plaque !!!!! et en plus vous êtes raciste par dessous de tout !!!! ça vous met en place ce type d'article !!! vous croyez que le monde vous appartient et que tout ce qui s'y trouve vous l'avez inventé !? eh non !!! il y a un monde plus grand que le votre

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut