Capture d’écran 2012-11-23 à 13.29.43

Tronçon ouest du périphérique : les élus en veulent bien, mais chez le voisin

Altercation jeudi soir au Grand Lyon entre le maire de St-Genis-Laval et celui d'Oullins au sujet du tracé du tronçon ouest du périphérique lyonnais. François-Noël Buffet, sénateur UMP exige un tracé long. Le maire de St-Genis-Laval n'en veut pas, avec en toile de fond les municipales 2014.

Capture d’écran 2012-11-23 à 13.29.43 ()

Le maire de Lyon a-t-il raison de reprocher aux élus d'adopter "des positions tactiques à un an des élections municipales" ? Il l'a dit jeudi soir aux élus communautaires -37 seulement avaient fait le déplacement pour cette commission générale sur l'Anneau des sciences-. Les communistes qui ont prêché pour leur paroisse, réclamant des accès au Puisoz à Vénissieux, sur un sujet d'intérêt général pour la communauté urbaine.

Christophe Geourjon, centre droit, a relancé son idée de relier St-Exupéry à l'agglomération, proposition phare de son programme municipal également. Les Verts se sont prononcés contre "une autoroute supplémentaire", proposant de favoriser "le transport par câbles" (téléphériques et télécabines), ce qui a beaucoup fait rire Gérard Collomb. Le plus fort des débats, a eu lieu au moment de l'intervention du principal rival de Gérard Collomb au Grand Lyon, François- Noël Buffet (UMP), président du groupe Ensemble pour le Grand Lyon.

Accrochage entre F-N. Buffet et R. Crimier

Capture d’écran 2012-11-23 à 12.02.22 ()

Le sénateur-maire d'Oullins a redit, jeudi soir, son opposition au tracé court du TOP qui remporte les faveurs de Gérard Collomb. Surtout, il ne veut pas de porte d'accès à la Saulaie. Cela nécessiterait "jusqu’à 4 hectares d’emprise dans le seul espace de développement qui reste disponible pour la commune", estime-t-il, et "signifierait la mort de notre projet d’éco-quartier".

L'alternative proposée par François-Noël Buffet traverserait St-Genis-Laval et Pierre-Bénite (version longue). "On a étudié votre solution d'avant les vacances et vous en changez après les vacances" lui a reproché le maire de Lyon, "comment faire si vous changez de position tous les trois mois ?". Gérard Collomb a pris à partie Roland Crimier, son 13e vice-président. Le maire de St-Genis-Laval, opposé au tracé long, a évidemment confirmé la position du président ; reprochant à Buffet de changer d'avis comme de chemise.

"Ne te fais pas plus bête que tu ne l'es !"

Et le débat s'est poursuivi jusqu'à la sortie de l'hémicycle, "ne te fais pas plus bête que tu ne l'es !" a reproché Buffet à Crimier. "Je sais ce que tu dis de moi partout en ville, y compris à mon opposition". Le maire d'Oullins a finalement présenté ses excuses à son collègue de St-Genis-Laval, mais cette fois c'est sûr, les municipales se sont bien invitées dans le débat.

à lire également
3 commentaires
  1. olsoie - 23 novembre 2012

    Bien aimé le passage des telecabines pour lesquelles Collomb a rit ^^

  2. carton rouge - 24 novembre 2012

    Crimier venait à Décines ou Meyzieu pour donner des leçons de civisme : le Stade serait bon pour nous. Mais il ne veut pas d'une voie rapide sur sa commune. Facile d'être rapporteur des grands projets et de montrer sa docilité, son zèle quand ces projets sont loin de sa commune.

  3. bruno - 24 novembre 2012

    Du TAV au TOP : Contestation contre buldozerLa contestation de la ligne Lyon-Turin (No-Tav) contre laquelle les mobilisations en Italie et leurs relais en France ont mis les policiers lyonnais sur les dents, continue autour de la rencontre Hollande-Monti le 3 décembre avec une mobilisation le jour même et une semaine d’activité et de rendez-vous.Dernier projet d’infrastructure en date sur l’agglomération lyonnaise, le TOP, Tronçon Ouest du Périphérique Lyonnais, pompeusement appelé « Anneaux des sciences », a fait l’objet d’un article de fond sur Rebellyon : Béton ou Révolution ? le TOP. La contestation commence à grandir alors que le débat public est à peine lancé.Bien d’autres projets d’aménagement existent autour de Lyon, à des degrés d’avancement (et de contestation) divers : - OL Land à Décines, dont la première cabane collective est sortie de terre ce mois-ci. Le camp Décines ta résistance vous invite à pendre la crémaillère ce vendredi 23 novembre

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut