header_print
@ DR

Tendance Bio : Rhône-Alpes innove et s'exporte

@ DR

@ DR

ECONOMIE - Naturel, innovant et bon : le futur du bio en Rhône-Alpes s’annonce rose. La région, leader française de la production biologique, présentait, mardi 22 mars, au restaurant bio Zone verte, les lauréats 2010 de deux de ses programmes d’accompagnement aux entreprises. Objectif affiché : faire du secteur un des plus compétitifs de France. Tour d’horizon des nouveautés.

Futurs entrepreneurs fondus d’environnement, écolos en herbe : l’alliance de la ''green attitude'' et du ''business'' n’est déjà plus une utopie. Dès 2006, la région Rhône-Alpes a engagé sa révolution verte à travers la création d’un ''Organics Cluster''. Par ce nouvel anglicisme, traduire : grappe d’entreprises spécialisées dans les produits biologiques, de l’agroalimentaire à la cosmétique en passant par les produits d’entretien écologiques. Une mise en réseau de moyens financiers et techniques visant à renforcer la place de leader de la région grâce à deux programmes d’accompagnement d’entreprises : Bio’INNOV et Bio’EXPORT.

Une initiative unique en Europe

Le cluster des produits bio en Rhône-Alpes surfe sur une croissance du secteur de 10 % par an pour l’agroalimentaire (2010) et de 30 % pour la cosmétique. Quarante entreprises sont adhérentes et le chiffre pourrait quasiment doubler d’ici la fin de l’année 2011. Grâce à un budget de 600 000 euros par an – subventions de la région Rhône-Alpes, du Conseil général de l’Ardèche, du Département de la Drôme et du Crédit Mutuel –, le cluster joue un rôle d’accélérateur dans les projets des entreprises partenaires, dont 80 % ont moins de 10 salariés.

Le groupement d'entreprises se veut sélectif : ''Nous n'acceptons dans le cluster que les sociétés qui partagent la même philosophie de développement du biologique'', explique Nicolas Bertrand. Mais finit par reconnaître : ''Aucun candidat n'a, à ce jour, été refusé''.

@ Floriane Salgues

@ FS / Participants 22 mars

Les grandes tendances du bio de demain

A l'ordre du jour de la matinée de présentation ce mardi, un tour de table des structures bénéficiant des programmes Bio’INNOV et Bio’EXPORT. Chacune vante les avantages de la coopération permettant un gain de temps appréciable, à l'instar de la société Kario, fabricant de produits à base de plantes basé à Belley (01), qui évalue entre six et douze mois le temps gagné grâce à l'aide financière et au consulting de Bio'INNOV. Et chacune expose sa stratégie d'innovation et d'ouverture à l'international. Certaines jouent la carte de la proximité et du terroir, comme Concept Fruits, basée à Davézieux (07) et spécialisée dans la transformation et la fabrication de produits à base de châtaignes, avec une nouvelle gamme de pâtes à tartiner made in Rhône-Alpes mêlant du miel et du nougat à la châtaigne. D'autres se veulent 100 % innovantes à l'instar des colorants naturels David Michael Europe basée à Bourg-les-Valence (26) ou de Naturel in Design basée au Coteau (42), fabricant d'une gamme de voiles associant des fibres naturelles à une technique de protection contre les ondes électromagnétiques.

L'appel à projets Bio'INNOV pour déterminer les lauréats 2011 est en cours : les dossiers sont à déposer à la région avant le 31 mars.

Plus d'informations sur organics cluster en cliquant ici.

à lire également
Conseil régional 4.01.16
Le dossier d’Erai sera de retour devant la chambre des procédures collectives du tribunal de grande instance le 26 juin prochain. Le liquidateur de la structure régionale d’aide à l’international pour les entreprises rhônalpines demande la condamnation de la région et de l’ancien président d’Erai, et réclame dix millions d’euros. On le pensait classé et relégué aux archives. Le dossier […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut