sondage primaire

Sondage primaire : Hollande toujours devant Aubry… mais ça se resserre

Selon le dernier sondage Opinionway-Fiducial, pour LCI et le Figaro, François Hollande emporterait le deuxième tour de la primaire avec 54 % des votants. Mais l'écart avec Martine Aubry s'est resserré de moitié.

54 % pour François Hollande, 46 % pour Martine Aubry. On attendait l'impact sur les sondages du premier tour de la primaire socialiste, selon le baromètre Opinionway - Fiducial pour LCI - Le Figaro, l'écart entre les deux concurrents socialistes s'est fortement resserré. Pour mémoire, il était de 58-42 dans le dernier sondage réalisé par ce même baromètre avant le premier tour. Et comme pour démontrer que le scrutin est devenu très indécis, l'écart entre les candidats est de 8 points, soit à peine plus que l'écart que Martine Aubry a remonté au premier tour entre le dernier sondage de ce baromètre et le résultat final de la primaire : créditée avant le premier tour de 28 %, elle a obtenu trois points de plus avec 30,6 % des votants, alors que François Hollande, annoncé à 43 %, en a obtenu quatre de moins, soit 38,9 %.

L'issue du scrutin résidera peut-être dans le choix d'Arnaud Montebourg. Pour l'instant, en l'absence de consigne de vote du 3e homme, ses électeurs se répartissent équitablement entre les deux finalistes : 45 % annoncent qu'ils voteront Hollande et 48 % Aubry. Changeront-ils d'attitude si Montebourg venait à exprimer clairement un choix ? C'est une des clés du second tour. Les électeurs de Ségolène Royal et de Manuel Valls ont par contre eux fait leur choix : à 64 %, les "royalistes" voteront Aubry. Et à 65 % les "Vallsistes" voteront Hollande.

Autre clé du scrutin : la participation s'annonce en hausse. Alors que 23 % des sympathisants de gauche avaient annoncé qu'ils viendraient voter au premier tour, ils sont 29 % à répondre favorablement à la question pour le second tour. Une légère majorité de ces nouveaux électeurs pencheraient pour Martine Aubry.

à lire également
Génération Z. Contacté par “Madame Z”, Philippe Meirieu a tout de suite fait part de son enthousiasme. Pédagogue reconnu et figure des écologistes à Lyon, l’ancien vice-président de la Région soutient pleinement Grégory Doucet sur le chemin “courageux” de l’union des écologistes et de la gauche.   Pourquoi soutenez-vous la candidature de “Madame Z” ? Je […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut