Ségolène Royal a du mal à reconnaître la défaite

Il y a été décidé qu'un Congrès aurait bien lieu pour décider des nouvelles orientations du PS et pour désigner un leader du parti qui deviendrait de fait le candidat naturel des prochaines élections. Mais tout cela est reporté... pour après les municipales de 2008. Ségolène Royal s'est distinguée en étant la seule parmi tous intervenants à ne jamais parler de sa défaite et à ne même jamais prononcer ce mot.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut