Saint Fons, Christiane Demontès (PS) : quitte ou double

Très appréciée des militants socialistes, elle a pris la tête du parti, obtenu une "grosse" vice-présidence de la Région et rejoint le Sénat. Courageuse, elle est une des rares à gauche à avoir tenu tête y compris à Gérard Collomb, et ses dérives autocratiques. En se lançant dans la reconquête de Saint-Fons, elle cherche une légitimité électorale sur son nom, avant de passer la main à la fédération du Rhône. Une victoire la rendrait incontournable au Grand Lyon et au PS. Un échec la marginaliserait.

Participez au débat sur les municipales à Saint Fons

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut