S'il est réélu, Collomb prévoit une seule hausse d'impôts

Réélection ou non pour un 3e mandat, Gérard Collomb ne prévoit pas de changer de méthode en matière fiscale. Pour lui, ce sera une hausse des impôts en début de mandat – mais promis, il n'y en a aura pas d'autre.

Le sénateur-maire PS de Lyon pense qu’il faut "faire attention" au matraquage fiscal, comme il le confie au Progrès de ce mardi 27 août. En la matière, son modèle n’est pas une surprise : la Suède, et sa fiscalité réformée, qui ne repose plus sur un "trop d’impôts" qui, en son temps, "tuait l’innovation et la croissance".

Ce pourquoi, s’il est réélu, sa doctrine ne changera pas d’un iota : "On fera ce qu’on a déjà fait". Comme il nous l’avait déjà confié en mai dernier, les impôts des Lyonnais augmenteront ainsi "une fois en début de mandat" et basta. De quoi laisser Gérard Collomb s’auto-décrire comme "sans doute le maire qui a le moins augmenté la fiscalité depuis le dernier mandat d’Edouard Herriot".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut