Richard Llung : "Cette procédure de sélection de marché n'a pas lieu d'être au Sytral "

Richard Llung (PS), élu au Grand Lyon, adjoint au maire de Villeurbanne

Soutenez-vous le prolongement du métro à Oullins ?
Oui, dans la mesure où il est inscrit dans le plan de déplacements urbains de l'agglomération (PDU) (1). Il y a un besoin de transport très important sur ce territoire. Nous sommes face à un enjeu stratégique.

Soutenez-vous l’extension du tramway T2 jusqu’à Eurexpo ?
Oui, je l'ai voté, même si ce projet n'était pas inscrit au PDU. Ce qui me préoccupe, c'est que cela ne se fasse pas au détriment d'autres lignes comme la ligne A7 de la Doua à Gerland ou la ligne C3 qui doit être aménagée en site propre au cours de ce mandat.

Soutenez-vous la politique tarifaire du Sytral ?
Oui dans la mesure où l'on favorise les abonnements, la tarification sociale et les plans de déplacements d'entreprises. Cela me semble efficace.

Soutenez-vous la procédure de sélection utilisée sur les marchés publics liés à la phase 2 du T4 (« juste prix ») ?
Non, je ne la soutiens pas.
Le problème ne vient pas de la procédure, qui est celle du code des marchés publics, mais de l'analyse des offres. L'entreprise qui a proposé l'offre la moins chère doit obtenir la meilleure note pour le critère prix, critère prépondérant dans les marchés en question. Manifestement, sur ces deux marchés, il y a une erreur. Cela doit être corrigé.

Soutenez-vous la nouvelle méthode, mise en place lors du plan de relance, qui vise à ne plus faire voter l’attribution des marchés en séance publique ?
Ça ne me gêne pas outre mesure. La commission d'appel d'offres possède cette compétence. C'est son boulot. Et quand il y a une erreur, ça apparaît.

Soutenez-vous la politique sociale menée par Keolis ?
Je la soutiens, mais j'aurais aimé plus de souplesse. Je pense qu'il fallait intéresser les salariés de Keolis plus en amont. Cette démarche (Edifis, cf note 2) nécessaire est arrivée un peu tardivement. On aurait pu éviter les crispations.

Soutenez-vous la décision de Bernard Rivalta et de Georges Barriol de ne pas rembourser leurs indemnités ?
Je ne souhaite pas répondre à cette question. Je me suis déjà exprimé là-dessus. (Lors du comité syndical du 24 septembre dernier, Richard Llung a qualifié d"indécente" l'attitude du président du Sytral et a demandé le remboursement des sommes perçues. "L'erreur dure depuis trop longtemps pour ne pas être coupable" avait-il alors assené.)

Souteniez-vous le choix de recruter Thomas Collomb au poste de conseiller sécurité du Sytral ?
Là encore, cette affaire est passée. Je ne vois pas l'intérêt d'y revenir.

Soutenez-vous le maintien à son poste de Bernard Rivalta ?
Nous n'en sommes pas encore là. Il n'y a pas d'élection pour l'instant. Je ne veux pas faire de la politique-fiction.

(1) : Le PDU est le document d’orientation des déplacements pour les dix années à venir. Révisé en juin 2005, il concerne tous les habitants de l'agglomération dans leurs déplacements quotidiens. Ce Plan est le résultat d'une réflexion menée par des groupes de travail rassemblant des techniciens, des acteurs du monde économique et associatif, et des élus (dont le SYTRAL, la Communauté urbaine de Lyon, le Département du Rhône, l'État, la Région Rhône-Alpes).

(2) : signé en novembre 2008 entre la direction de Keolis Lyon et les organisations syndicales, le projet Edifis a pour objectif de reconstruire le socle social de l'entreprise. Un vaste programme de négociation s'est donc engagé en 2009 notamment sur la durée, le décompte et l'organisation du temps de travail.

à lire également
Rhônexpress
Les revenus de Rhônexpress ne devraient pas se tarir en 2018. Dans un communiqué, le service de navettes entre Lyon Part-Dieu et l’aéroport Saint-Exupéry se réjouit d’avoir battu un record de fréquentation.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut