Co-Presidents-20

Rhône-Alpes offre 25 millions d'euros à STMicroelectronics

La Région Rhône-Alpes a voté ce vendredi une participation financière de 25 millions d'euros en faveur de l'entreprise STMicroélectronics, implantée en Isère. La collectivité soutiendra ainsi le plan Nano 2017 qui vise à porter le développement de la filière dans les 5 prochaines années. L'Etat et l'Europe sont déjà engagés. "Particulièrement stratégique, la filière microélectronique représente 22 000 emplois directs et indirects autour de Grenoble, près de 34 000 en Rhône-Alpes" a justifié la majorité socialiste.

EE-LV a voté contre

Les Verts, au premier rang desquels Eric Piolle (photo), tête de liste probable à Grenoble aux prochaines municipales ont voté contre. Ils refusent de distribuer des aides au privé sans les conditionner, soit en terme de création d'emploi, soit en terme de retour sur investissement, à travers les brevets déposés. Les écologistes avaient déposé un amendement pour modifier la délibération de départ, mais il a été rejeté. Ils ont donc voté contre la subvention publique à l'unanimité, et ce malgré l'aspect stratégique de la filière grenobloise, 5e pôle mondial en matière de microtechnologies.

1 commentaire
  1. FOurs - sam 26 Oct 13 à 13 h 15

    Là je dois dire que les écolo ont raison pour une fois. En plus ce n'est pas à la Région d'apporter des subsides aux entreprises, mais à l'état de s'assurer que les dispositions sont prises pour que les entreprises puissent fonctionner. Il n'y a pas à subventionner l'économie, nous sommes dans un système libéral, l'argent public n'a rien à faire là. Ou alors on en a trop ! mais là on peut p-ê baisser les impôts…

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut