Michèle Rivasi
© Tim Douet

Primaire EELV : Michèle Rivasi écarte Cécile Duflot

L'ex-députée de la Drôme, aujourd'hui eurodéputée, sera au second tour de la primaire EELV face à l'eurodéputé Yannick Jadot. L'ancienne ministre du logement, Cécile Duflot, n'a pas su convaincre les électeurs et les sympathisants qui ont voté dans cette primaire : elle est éliminée au 1er tour.

La notoriété bien plus importante de Cécile Duflot vis-à-vis de ses concurrents n'a pas plaidé en sa faveur. Sur les 13 000 votants à ce premier tour de la primaire d'EELV (tandis que la parti compte 7000 adhérents), ils sont 35 % a avoir opté pour l'eurodéputé Yannick Jadot, qui prend ainsi la tête du scrutin.

Juste derrière lui, avec 30 % des voix, l'eurodéputée Michèle Rivasi a considéré ces résultats comme la preuve que les électeurs veulent "un renouvellement de l'appareil politique". Cécile Duflot, à la troisième position, s'est dite "déçue" d'avoir perdu mais a souhaité réaffirmer son soutien à celui ou celle qui sera désignée comme vainqueur du second tour le 7 novembre prochain. En quatrième position, l'eurodéputée Karima Delli est elle aussi éliminée.

Si un peu plus de 17 000 adhérents et sympathisants se sont inscrits pour participer à cette primaire, ils étaient environ 13 000 à voter pour le premier tour. En 2011, lors de la primaire qui avait opposé Eva Joly et Nicolas Hulot, près de 33 000 personnes s'étaient inscrites et un plus de 25 000 personnes avaient voté dès le premier tour.

à lire également
Michèle Rivasi © Tim Douet
L’eurodéputée EEVL de la Drôme Michèle Rivasi dénonce le scandale sanitaire du chlordécon, un pesticide neurotoxique utilisé pendant des années aux Antilles alors qu’il était interdit partout dans le monde. Ni plus ni moins qu’un “génocide” perpétré par les plus hautes sphères de l’État, explique-t-elle à Lyon Capitale.
2 commentaires
  1. guidoline - 22 octobre 2016

    Ben, c'est sûr qu'en matière de lutte contre le nucléaire par exemple, Michèle Rivasi, c'est quand même autre chose que Cécile Duflot !

  2. Robes Pierre - 23 octobre 2016

    Rivasi / Duflot; Lutte contre le nucléaire , ? elles proposent quoi de concret pour le remplacer.L'organisme chargé de la sureté nucléaire risque de ne pas autoriser la remise en routes de tranches actuellement à l'arrêt , à force de chercher la petite bête il a trouvé la faille. Comment vont être alimentés les français si l'hiver est rude , besoin en pointe 1000 TW , 300 importés sur lesquels ils ne faudra pas compter les pays subissant le même besoin gardant leur énergie pour leurs citoyens, , 560 d'origine nucléaire , le reste 140, principalement hydraulique. UNE SEULE fois que les écolos donnent un début de commencement de LA solution pas un projet à 30 ans irréaliste, pas des émotions de bisounours anti tout

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut