Gérard Collomb Emmanuel Macron 273
© Tim Douet

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron en meeting à Lyon le 4 février

Emmanuel Macron tiendra un grand meeting à Lyon le 4 février prochain, dans le cadre de sa campagne présidentielle. Un meeting où il promet “plusieurs annonces”. Il aura lieu le week-end du lancement officiel de la campagne de Marine Le Pen, également à Lyon.

Emmanuel Macron a annoncé, sur la page Facebook d’En Marche Lyon, qu'il tiendrait le 4 février un meeting dans la métropole. "Nous ferons un grand rassemblement à Lyon le 4 février prochain. Il y aura plusieurs annonces et ce sera un moment très important de notre campagne", déclare-t-il dans une vidéo, avant de conclure par un "à très vite".

“On ne va pas avoir trop de mal à remplir le palais des Sports”

Bruno Bonnell, référent du mouvement En Marche dans le Rhône, s'attend déjà à faire salle comble : "On ne va pas avoir trop de mal à remplir le palais des Sports, parce que rien que dans le Rhône on a 10 000 sympathisants d’En Marche.” Quant aux annonces d'Emmanuel Macron, le chef d'entreprise n'est pas au courant, mais il estime qu’elles "peuvent être importantes, vu la taille du meeting annoncé".

Hasard du calendrier, ce meeting d'Emmanuel Macron aura lieu le même jour et dans la même ville que le lancement de campagne de Marine Le Pen, dans la salle 3000 de la Cité internationale, les 4 et 5 février. Un calendrier "purement fortuit", selon Bruno Bonnell, car cette date "est prévue depuis longtemps". Pourtant, selon nos informations, c’était le 20 janvier qui était d’abord pressenti.

“Lyon va devenir l’arène de deux visions de la politique”

Hasard ou non, Bruno Bonnell estime tout de même que ce premier week-end de février va revêtir une importance toute particulière. "Ce 4 février, Lyon va devenir l'arène de deux visions de la politique", déclare-t-il. Selon lui, "les deux visions du monde du Front national et d’En Marche sont radicalement opposées. D'un côté, le FN veut rêver d'une France rabougrie, isolé et avec un programme qui n'a aucun sens, basé sur une colère légitime des gens en attente de changement. De l'autre côté, nous proposons un programme d'action avec une confiance en nous et une volonté de changement."

"Ça sera intéressant de voir à la fin du week-end comment on confronte les deux visions politiques", conclut Bruno Bonnell.

Le meeting d’Emmanuel Macron aura lieu le samedi 4 février à partir de 14h au palais des Sports de Gerland, 350 avenue Jean-Jaurès (Lyon 7e).

–––

Mise à jour 3 février : pour suivre le meeting d’Emmanuel Macron à Lyon, le LIVE de LYON CAPITALE :

à lire également
David Kimelfeld et Gérard Collomb au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017, jour de l'élection du premier © Tim Douet
Retour aux affaires lyonnaises pour Gérard Collomb ? Le ministre de l'Intérieur veut lancer dès septembre son association “Prendre un temps d’avance”, ouverte à la société civile, pour engager une dialogue sur l’avenir de la Métropole. Quand il s’agit de politique lyonnaise, Gérard Collomb ne perd pas temps. En témoigne son nouveau projet d’association ouverte à […]
3 commentaires
  1. FEFI - 10 janvier 2017

    La macronite a bien contaminé les édiles Lyonnais, permettra-elle qu'il dévoile enfin son programme? Que l'on puisse comparer...Il ne suffit pas de faire des Unes.

  2. Robes Pierre - 10 janvier 2017

    une question se pose, où trouve il le budget généreux de ses déplacements, Banque Rothschild, Medef.

  3. Cibiscus - 11 janvier 2017

    Quelles réactions de mauvaise foi!Car les programmes des autres candidats sont toutes aussi floues ou faits pour le moment de quelques annonces éparses, hormis celui du FN qui est sans doute le plus ancien discours et rabâcheur permanent.Mais des canevas d'idées sont en train d'apparaître, et ce meeting à Lyon sera a priori un point de maillage important avec de nouvelles annonces dans la campagne d'Emmanuel Macron.Quand au budget de la campagne.... lol j'oubliais qu'en France l'argent est tabou, surtout quand les plus hauts placés ne payent pas leurs impôts ou ont des comptes à étranger. Il n'y a que ceux qui comptent, qui dérangent. Il n'y a que ceux qui inquiètent que l'on tacle.En marche!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut