@Antoine Merlet
Article payant

Près de Lyon : à Saint-Germain-au-Mont-d’Or, la gare victime de son succès

La SNCF est intimement liée à la ville de Saint-Germain-au-Mont-d’Or (3 000 habitants). La commune abrite la plus importante halte ferroviaire du territoire. Une gare victime de son succès...

La SNCF est intimement liée à la ville de Saint-Germain-au-Mont-d’Or (3 000 habitants). La commune abrite la plus importante halte ferroviaire du territoire. Un héritage du siècle dernier quand s’était installée une gare de triage en bordure de Saône. La cité cheminote construite à proximité pour accueillir les ouvriers a donné une tonalité plus populaire à cette bourgade du Val de Saône. Elle est en cours de démantèlement et sera remplacée par des constructions neuves. Aujourd’hui, la SNCF est encore au cœur des débats dans la commune, mais pour des raisons de parking. La gare de Saint-Germain-au-Mont-d’Or est victime de son succès. Elle est la seule du territoire à proposer deux liaisons avec Lyon : l’une vers Vaise et l’autre à la Part-Dieu. Le cadencement est donc supérieur à ses voisines de Neuville-sur-Saône ou d’Albigny-sur-Saône.

Il vous reste 49 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
Faire défiler vers le haut