Pour Mercier, Royal et Bayrou "ne peuvent pas faire ça dans une chambre fermée, sans lumière"

Intervenant en conclusion d'un "apéro-UDF", il est revenu sur les difficultés rencontrées par l'organisation d'un débat entre Ségolène Royal et François Bayrou. Il a alors lancé que Royal et Bayrou "pouvait faire ça dans une chambre fermée, sans lumière", mais que c'était mieux de "faire ça devant le peuple." Hilarité assurée !
Plus sérieusement, Mercier a estimé que si ce débat ne pouvait avoir lieu, cela signifierait que "la démocratie n'est qu'un mot" en France.

à lire également
Gérard Claisse vient de démissionner ce vendredi de sa fonction d'adjoint à la ville de Lyon après l'accord entre Gérard Collomb et la droite locale. Élu dans la majorité du maire depuis 2001, il dresse un bilan positif de ces années, mais juge durement le choix de l'ancien ministre de s'allier aux Républicains.
Faire défiler vers le haut