Michel Havard au conseil municipal
© Tim Douet

Pour Havard, Collomb veut précariser les salariés du privé

Avec sa proposition de généraliser des périodes d'essai de 2 ou 3 ans pour les CDI, Gérard Collomb ne fait pas l'unanimité. A commencer par Michel Havard qui estime qu'il précarise les salariés du privé.

La proposition de Gérard Collomb de généraliser des périodes d'essai de 2 ou 3 ans pour les CDI ne passe pas pour Michel Havard. Le chef de file du groupe Ensemble pour Lyon est vent debout contre cette proposition qu'il perçoit comme une volonté de précariser les salariés du privé pour “une plus grande flexibilité”. “Dans un contexte de crise, d’ailleurs amplifié par un gouvernement socialiste sans cap auquel le Sénateur socialiste Gérard Collomb apporte un soutien sans faille par ses votes, proposer de précariser davantage les salariés du privé est tout simplement insupportable”, estime l'ancien député UMP qui parle de salariés “dans l'angoisse de leur avenir professionnel”.

Si le fond du propos de Gérard Collomb heurte Michel Havard, il s’étrangle que ses propositions ne concernent “toujours que les salariés du privé”. “Quelles sont les propositions de Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et "patron" de plusieurs collectivités territoriales à propos du statut de la fonction publique, de la liberté d’embauche et des contractuels, ainsi que du temps de travail ?”, interroge-t-il, soulignant que les efforts consentis “doivent l'être par tous”.

2 commentaires
  1. grandlyonnaise - 20 novembre 2014

    HAVARD a bougrement raison, et concernant COLOMB, c'est autant de retraites que de mandats cumulées http://www.capital.fr/retraite/actualites/retraite-les-inegalites-entre-prive-et-public-restent-choquantes-859096quelle honte qu'il tienne de tels propos, sans prendre en compte ces énormes différences alors qu'il est un élu du peuple (par ruse c'est vrai !) quel sens a pour lui 'liberté, égalité, fraternité' ? Science sans conscience n'est que ruine de l'âme

  2. Gemini - 22 novembre 2014

    Je suis mort de rire. Entendre Havard, un UMP bon teint expliquer qu’il trouve mauvais de précariser les salariés du privés alors que toute son idéologie et toute sa famille politique ne rêve que de ça, est tout simplement, étonnant dirons-nous. À vrai dire, je me demande s’il ne nous prend pas tout simplement pour des imbéciles. Le seul vrai problème est que Collomb s’est trompé de parti. Il n’est pas socialiste (pas plus que le gouvernement d’ailleurs…)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut