Pollution : Éric Lafond blâme les écologistes

Alors que l’alerte de pollution aux particules fines est en cours depuis une semaine, Éric Lafond, candidat “Lyon pour Tous, Tous pour Lyon” aux élections municipales, s’en prend aux écologistes.

Dénonçant l'inefficacité de la gratuité des transports, Éric Lafond estime que les Verts n'ont jamais "soutenu de projets structurants pour améliorer la qualité de l'air".

Pour que les habitants de l'agglomération lyonnaise abandonnent leurs voitures au profit des transports en commun, saturés aux heures de pointe, le candidat modéré énumère une série de mesures qui pourraient réduire les risques de pollution : "Augmentation du nombre de wagons dans les rames de métro, installation d'un aérotram avant 2017, installation d'un parc de vélos électriques, de scooters électriques (...), développement du fret électrique et remplacement des véhicules de fonction/service de la Ville et du Grand Lyon par des véhicules électriques...", peut-on lire sur le communiqué de la liste centriste.

Mais, du côté des Verts, ces propositions sont irréalisables, notamment la question de l'aérotram. "C'est un joli mot pour dire “transport par câble”, juste pour franchir la Saône entre la Mulatière/Ste-Foy et la Confluence, répond Emeline Baume, candidate EELV à la mairie de Lyon 1er. Il me semble qu'il faut respecter les paysages, l'Architecte des Bâtiments de France dira non à la fin." Et de fustiger le tout électrique prôné par le centriste. S'attaquer aux écologistes serait-il une façon pour Éric Lafond de gagner des voix sur leur terrain ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut