Capture d’écran 2013-09-03 à 10.35.03

Michel Havard cherche ses références sécuritaires à Orléans

Difficile d’exister lorsque l’actuel maire de Lyon occupe toute la scène médiatique lors de cette rentrée, à grand renfort d’inaugurations. “C’est de bonne guerre”, murmure un proche collaborateur de Michel Havard. De son côté, le candidat de la droite et du centre est allé ce lundi à Orléans sur le terrain de la sécurité. Et prépare la venue de François Fillon, ce jeudi.

Gérard Collomb inaugure trois fois les mêmes choses, son interview de rentrée dans Le Progrès est creuse, on le sent usé. Pour lui, ce sera le troisième mandat de trop”, nous confie Michel Havard. Le ton est calme et réfléchi. Pourtant, le maire de Lyon occupe le terrain : ouverture du tunnel de la Croix-Rousse, celle des rives de Saône, rentrée scolaire... Michel Havard, lui, apparaît plus en retrait, refusant d’emboîter le pas à Gérard Collomb dans le processus des inaugurations.

La sécurité au cœur de son programme ?

Pourtant, Michel Havard n’en demeure pas moins actif : il était à Orléans ce lundi. Il y a rencontré Serge Grouard, le maire UMP de la ville, et surtout son adjoint (UDI) à la sécurité, Florent Montillot – “un expert international sur les questions de sécurité publique, de prévention, d’éducation et de politique de la ville”, assure un communiqué de presse.

Passé par l'UDF, cet ancien milloniste (il était membre du parti La Droite, de Charles Millon, lorsqu’il était conseiller régional d’Ile-de-France en 1998) a notamment mis en place le couvre-feu pour les moins de 13 ans – plus élégamment appelé “réglementation de la circulation des mineurs”. Il a aussi pris des arrêtés contre la prostitution et étendu la vidéosurveillance en fonction 24h/24. Dernière idée en date : le dispositif des “voisins vigilants”, inspiré du modèle anglo-saxon où les habitants doivent signaler aux autorités tout comportement “étrange” dans leur quartier.

Cette visite à Orléans s’intègre dans un “tour des villes exemplaires” mené par le candidat Havard, histoire d’y puiser un maximum d’idées. La sécurité et la prévention constitueront très certainement un volet important de son programme.

Grand lancement de sa campagne avec Fillon

Autre temps fort de la semaine, la venue de François Fillon doit marquer la rentrée politique de Michel Havard. Ces deux hommes en campagne, l’un pour Lyon, l’autre pour la France, devraient réunir près de 500 personnes à l’Embarcadère ce jeudi 5 septembre dès 19h.

Auparavant, l’ancien Premier ministre ira visiter une entreprise du 7e arrondissement de Lyon exemplaire dans le domaine de la réindustrialisation. Sous la bannière Force républicaine, François Fillon entame (lui aussi !) un tour des villes de France. Première étape : Lyon, donc, où il est arrivé en tête des primaires de l’UMP en octobre dernier. Tout un symbole. Michel Havard entend bien profiter de cette venue et de la qualité de son invité. “Des annonces devraient se faire”, nous glisse-t-il.

En attendant, il estime que la vraie campagne commencera en janvier. Les têtes de liste devront être dévoilées avant Noël. Son équipe est pratiquement constituée. Régis Collon, ancien directeur de cabinet du maire de Vienne, Jacques Remiller, et Damien Gouy-Perret seront ses directeurs de campagne. “Deux piliers forts de ma campagne”, souligne Michel Havard. Samedi, un séminaire de travail réunissait les élus du groupe municipal “Ensemble pour Lyon”. Michel Havard avance à son rythme, espérant que les Lyonnais le suivront.

1 commentaire
  1. FOurs - mar 3 Sep 13 à 17 h 48

    'Cette visite à Orléans s’intègre dans un “tour des villes exemplaires” mené par le candidat Havard, histoire d’y puiser un maximum d’idées.' il en est là !?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut