Capture d’écran 2013-06-03 à 12.45.32

Métropole de Lyon : les écolos pour un suffrage direct

Président du groupe écologiste au Sénat, Jean-Michel Placé était samedi à Lyon pour parler de la réforme territoriale. Partisans de la disparition à terme des départements (qui "sont trop petits pour soutenir une cohérence territoriale dans la compétition européenne et trop grands pour maintenir un rôle effectif de proximité"), les écologistes sont globalement favorables à la création de la métropole. À l'occasion d'un amendement parlementaire, ils proposent même de généraliser le transfert de compétences des conseils généraux vers les intercommunalités et les régions.

Ils assortissent cependant cette évolution de demandes. Comme celle de l'élection des conseillers métropolitains au suffrage universel direct, sur des lites uniques paritaires et selon un mode de scrutin proportionnel. Ils souhaitent aussi que les conseillers municipaux et d'arrondissement émettent un avis "sur tous les projets de délibérations de la métropole concernant les projets importants". Administratrice au Sytral, Béatrice Vessiller demande à ce que la nouvelle métropole, qui disposera d'un budget supérieur à celui de la Région, gère directement les transports, et non plus via un syndicat mixte.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut