Bruno Bernard, la tête de liste écologiste.

Métropole de Lyon : Bruno Bernard (EELV) élu officiellement président

Le conseiller métropolitain Europe-Écologie Les-Verts vient d'être élu président de la métropole de Lyon par 84 voix. Il succède à Gérard Collomb et David Kimelfeld a la tête de cette collectivité locale.

Lors d'un conseil métropolitain extraordinaire organisé ce jeudi matin, Bruno Barnard (EELV) a été officiellement élu président de la métropole de Lyon. L'élu écologiste de Villeurbanne succède à David Kimelfeld à la tête du Grand Lyon. Ce dénouement ne faisait que peu de doute au vu des résultats de l'élection métropolitaine où les verts ont remporté neuf circonscriptions sur quatorze et 84 sièges. Lors du dépouillement, Bruno Bernard, qui n'avait aucun adversaire face à lui ce jeudi, a reçu 84 suffrages. David Kimelfeld a reçu deux voix.

Il devient le troisième président de la métropole de Lyon après Gérard Collomb et David Kimelfeld et le premier élu au suffrage universel direct. Ce nouveau mode de scrutin a d'ailleurs débouché sur des situations cocasses politiquement. L'ensemble des 59 maires de la métropole ne siège plus à la métropole. Certaines communes sont même représentées par des élus d'opposition. Un cas est particulièrement ironique : Givors. Le maire écologiste de la commune ne siège pas. Mais son opposante, Christiane Charnay (PCF) est conseillère communautaire élue sur la liste... EELV.

Cet après-midi, ce sera au tour des vice-présidents et des membres de la commission permanente d’être désignés par l’assemblée métropolitaine.

Suivez ces votes toute la journée sur lyoncapitale.fr

à lire également
Grand Lyon – conseil de la métropole © Tim Douet
Ce lundi 27 juillet, se tient le deuxième Conseil Métropolitain depuis l’élection des élus au suffrage universel direct. Après une matinée consacrée aux désignations de représentants du Conseil dans le cadre de différents projets, deux dossiers ont ensuite animé les débats : ceux des délégations d’attributions du Conseil vers la commission permanente et d'une augmentation des indemnités des vice-présidents.
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut