Métro de Lyon – Mars 2019 © Antoine Merlet
© Antoine Merlet

Métro E : le poisson d'avril d'un élu qui ne fait pas rire l'Est de Lyon

Michel Le Faou a fait un poisson d'avril sur le prolongement du futur métro E vers l'Est de Lyon. Une blague du 1er avril qui n'a pas fait rire Laurence Fautra, la maire de Décines et Christophe Quiniou, le maire de Meyzieu, qui ont regretté que l'élu lyonnais “fasse de l’humour sur ce sujet inhérent à la qualité de vie de dizaines de milliers d’habitants”.

Sur son compte Facebook, Michel Le Faou, s'est essayé à un poisson d'avril qui n'a pas beaucoup plus aux élus de l'Est lyonnais. L'adjoint de Gérard Collomb à la ville de Lyon, en charge de l’urbanisme et de la Politique de la ville et vice-président de la Métropole de Lyon en charge, là aussi, de l'Urbanisme, et du renouvellement urbain a assuré que le projet de métro E allait être prolongé “sans délai” en direction de l'Est Lyonnais notamment via les stations “Maisons Neuves, Grandclément (Gare de Villeurbanne avec connexion à T6), Medipole (Léon Blum), Hotel de Ville de Vaulx-en-Velin (une vieille promesse des années 70 enfin tenue), Vaulx-en-Velin ZI, Décines Centre, Groupama Stadium (mutualisation des parkings de l'OL pour parc relais grosse capacité), Meyzieu Hôtel de Ville, terminus à Saint Exupéry”. “Enfin la grande ligne magistrale Est/Ouest de la Métropole lyonnaise va voir le jour. En ce jour du 1er avril, ceci pourrait un jour ne plus être une fiction. Pour la Métropole de Lyon 2040, soyons enfin ambitieux...”, a conclu M.Le Faou. 

Rires jaunes à l'Est

Une blague de mauvais goût pour Laurence Fautra, la maire de Décines et Christophe Quiniou, le maire de Meyzieu, qui demandent un tel projet depuis de nombreuses années sur leurs territoires et au Grand Lyon. “Nous regrettons que Monsieur Le Faou fasse de l’humour sur ce sujet inhérent à la qualité de vie de dizaines de milliers d’habitants”, ont-ils lancé. 

“Qu’il nous soit permis de rappeler que c’est bien cette majorité à la Métropole qui a décidé du déclassement A6/A7 sans solution de report des flux. L’Est lyonnais est un territoire attractif qui connaît une croissance démographique dynamique qu’il convient d’accompagner. Aussi, après l’humour du 1er avril, gageons que de véritables décisions soient prises pour la desserte de notre territoire”, ont conclu les deux édiles. 

L’Est veut son métro “structurant”

Le projet de métro E a été relancé par Gérard Collomb le mois dernier lors d'une conférence de presse. Un métro qui ne desservira pour le moment que l'Ouest lyonnais. Dans le même temps à Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy a rappelé en mars la nécessité” pour sa ville d'être desservie par une véritable ligne forte de métro ou de tramway. “Le métro puis le tramway sont promis depuis 1977. Ça ne fait que 42 ans que nous attendons ce transport. Les habitants ont tous été patients au point qu'ils sont devenus des Saint-Thomas. Ils attendent de voir pour y croire”, avait-elle lancé à David Kimelfeld. Selon les mots d'Olivier Klein, le président de l'ANRU, “le renouvellement urbain sera vraiment fait à Vaulx quand la ville sera vraiment accrochée à la métropole”. Il faudra visiblement encore attendre au moins 2040. 

Métro, bus et tram saturés à Lyon  : les TCL victimes de leur succès  ?

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut