métro B
© Raphaël Bosse-Platiere

Métro B à Oullins : la machine sort du tunnel, Rivalta voudrait en faire autant

métro B ()

© Raphaël Bosse-Platiere

Ce mercredi, le tunnelier qui perçait sous le Rhône est sorti à Oullins. Il permettra au métro B de rallier la rive droite du Rhône en 2013. Gérard Collomb a rendu hommage au président du Sytral, "souvent critiqué, rarement imité".

Un mur sale. Au centre, un anneau métallique qui délimite le passage de la machine. C'est le point d'arrivée du voyage souterrain du tunnelier, parti de Gerland à la fin septembre 2010. Grâce à ce percement, le métro B sera prolongé jusqu'à Oullins (1,8 km supplémentaire) en 2013.

"On dirait la porte des étoiles dans Star Gate"

métro B ()

© Raphaël Bosse-Platiere

La machine est attendue pour ce mercredi à 14h. Dans l'antre de la future gare d'Oullins, journalistes et élus se pressent. Les objectifs braqués sur le mur. Ca vibre, ça grince, le tunnelier est tout proche. "Vous avez rendez-vous avec Agathe", annonce une bannière publicitaire. Une diva cette machine : elle était annoncée pour le 1er mars, et elle a finalement fait patienter Bernard Rivalta et Gérard Collomb 24 heures de plus. Mais là, elle se rapproche. Elle grogne de plus en plus. Ca sent mauvais, c'est son odeur. De l'eau s'échappe de la fente médiane. Le mur s'effrite de plus en plus, des pierres s'échouant au sol. Les regards toujours figés sur un mur. Espérons tout de même que le métro sera plus rapide...

Le bruit à présent semble s'éloigner. Et si Agathe s'était perdue depuis hier dans les sous-sols lyonnais ? Ou qu'elle a finalement rebroussé chemin ? La fente médiane semble s'être élargie, comme une porte qui va s'ouvrir. A quand le lever de rideau ? "On dirait la porte des étoiles dans Star Gate", plaisante un confrère. Tout à coup, la paroi cède. Des pans de murs s'effondrent dans un immense fracas. Il est 14h53. On se dit alors que les élus qui attendaient à l'étage inférieur, face à la bête, ont dû sursauter.

métro B ()

© Raphaël Bosse-Platiere

"Rivalta, souvent critiqué, rarement imité"

Quelques instants plus tard, le conducteur d'Agathe sort la tête de sa machine, agitant un drapeau. Les élus entament leur discours, mais l'écho et les cris de joie des ouvriers couvrent leurs voix. Président du Sytral, Bernard Rivalta remercie ceux "qui ont travaillé 24 heures sur 24, 5 jours sur 7". "D'abord bravo à Bernard Rivalta, souvent critiqué, rarement imité", embraye aussitôt Gérard Collomb. La lumière est à présent braquée sur le président du Sytral. La machine est immobile.

"Beaucoup évoquent, nous essayons de faire. Le développement durable, c'est ce tunnelier", s'exclame le maire de Lyon. Se tournant à nouveau vers son complice président du Sytral, il ajoute, plaisantin : "il a le bon goût de sortir le tunnelier le jour où je sors un livre". Le maire de Lyon lui dédicace en direct son ouvrage "Si la France s'éveillait". "Pour que la France, comme le métro B, sorte du tunnel", écrit-il.

à lire également
MÉTRO OUllins
Des mesures sur la qualité de l'air dans le réseau métro de Lyon ont été effectuées en 2017. Lyon Capitale vous propose de consulter tous les chiffres de cette étude inédite qui montre des concentrations de particules fines dans le métro plus importantes qu'à l'extérieur. 
2 commentaires
  1. jaurès - 2 mars 2011

    C'est certain, avec Collomb et Rivalta 'la France va sortir du tunnel'!! 'Ca sent mauvais. Le mur s'effrite de plus en plus, des pierres s'échouant au sol.'On a hâte de connaître la suite...

  2. Contribuable Lyonnais - 3 mars 2011

    Gérard Collomb a rendu hommage au président du Sytral, 'souvent critiqué, rarement imité'. Les lyonnais ont du bon sens. Nous ne souhaitons surtout pas imiter Rivalta. Nous finirions certainement en prison si nous touchions indûment des indemnités d'argent public que nous refuserions de rembourser malgré les décisions de justice.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut