Lyon : un manque d'assesseurs pour tenir les bureaux de vote ?

Avec l'écartement des partis traditionnels (PS et LR) au premier tour de l’élection présidentielle, certaines mairies d'arrondissement se donnent bien du mal pour trouver à temps des volontaires pour encadrer le scrutin du second tour.

"Après transmission par "En marche" et par le "Front National" de la liste des assesseurs qui doivent assurer la tenue des bureaux de vote ce week-end, le 6e arrondissement de Lyon, qui compte 36 bureaux de vote, n'est pas en mesure d'en ouvrir au moins 10…" Quelques jours avant le scrutin du second tour de l’élection présidentielle, la mairie du 6e arrondissement alertait sur la nécessité de trouver des volontaires pour tenir le rôle d'assesseur dans les bureaux de vote pour le second tour. Selon la loi en vigueur, ce sont les partis en présence qui ont la charge de fournir une liste de personnes qui tiendront les bureaux de vote pour le scrutin. Si les partis traditionnels n'avaient aucun mal à trouver parmi leurs militants des volontaires particulièrement habitués à ces longues journées d'élection, ceux du récent mouvement d'Emmanuel Macron et du parti de Marine Le Pen n'étaient pas en nombre suffisant à quelques jours du scrutin. "Il y aura beaucoup de volontaires bénévoles non étiquetés et de gens qui n'ont jamais fait ça de leur vie ce dimanche, car les partisans du Front National ne veulent pas s'afficher en tant que tel, donc nous n'avons que 5 assesseurs Front National sur 35. Quant au rassemblement d'Emmanuel Macron, En Marche ! Ils ne sont pas encore assez structurés là dessus et malgré beaucoup de personnes de bonne volonté, ils ne maîtrisent pas le sujet et ça prend beaucoup de temps pour leur expliquer" indique -t-on du côté de la mairie du 6e.

“Une galère phénoménale pour les mairies”

Pendant une semaine, trois personnes ont travaillé à temps plein depuis la mairie du 6e arrondissement et ont été forcé de se "substituer au travail des partis" pour faire en sorte que tous les bureaux de vote puissent ouvrir ce dimanche. Après avoir envoyé des centaines de mails et passé tout autant d'appels, le nombre de personnes trouvé devrait être suffisant dans le 6e arrondissement de Lyon. Il reste encore à la mairie le soin de rappeler chacun des volontaires pour leur expliquer le déroulement de la journée et la nécessité d'être présent de 7h45 ce dimanche matin jusqu'à 22 ou 23 heures dans la soirée. Selon nos sources, le 3e et le 7e arrondissement de Lyon seraient confrontés à la même situation. À Villeurbanne, un appel à volontaires avait été lancé et semble avoir été entendu, les 100 assesseurs qui manquaient pour l'organisation du vote ont finalement été trouvés. À la mairie du 6e, si la situation semble pouvoir être maîtrisée d'ici demain, elle laisse une certaine amertume. "Cette élection est une galère phénoménale pour les mairies et ces dysfonctionnements ne sont pas normaux. Nous sommes la cinquième puissance au monde et nous ne sommes pas capables de passer à un vote électronique sécurisé ou d'avoir une meilleure organisation ? ! En deux minutes, nous recevons deux cents demandes de procurations et des agents de police ont été réquisitionné là dessus à temps plein. Cette élection demande une gestion à flux continu de notre part" raconte le directeur de cabinet de la mairie, qui indique également qu'après ces péripéties, le maire du 6e arrondissement, Pascal Blache, compte bien relancer le débat sur le vote électronique.

1 commentaire
  1. Matif - sam 6 Mai 17 à 19 h 54

    Le problème avec le vote électronique, ce n'est pas la sécurité (toujours incertaine) mais la perte de transparence (sans aucun doute possible). Pour mieux comprendre cette problématique, consulter l'Observatoire du Vote, ou l'article 'Le vote électronique est-il transparent, sûr, fiable ?' faciles à trouver sur internet. Le numérique n'a aucune propriété magique, il faudrait s'en rendre compte. A noter : 'Généraliser le vote électronique d’ici 2022' figure dans le programme de Macron, rubrique 'Vie politique et vie publique'. Ceci expliquerait-il cet appel du pied de la mairie du 6e ? Il faudra peser pour garder des élections transparentes....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut