Stephane Guilland © tim douet

Lyon : sur les impôts “Collomb garde ses réflexes de bonimenteur” selon LR

Les élus Les Républicains de la ville de Lyon ont critiqué l'annonce faite ce matin par Gérard Collomb qu'il “n'augmenterait pas les impôts après les élections de 2020” si sa majorité était élue.

L'opposition Les Républicains à Gérard Collomb a réagi ce lundi après-midi à l'annonce faite par Gérard Collomb ce matin selon laquelle “sa majorité n'augmentera pas les impôts en 2020 si elle est élue”. “On croit rêver ! (...) Après 50 ans de carrière politique, Gérard Collomb garde ses réflexes de bonimenteur. En 3 mandats, Gérard Collomb a augmenté la taxe d’habitation de plus de 16 % et la taxe sur le foncier bâti de près de 20 %, prôner aujourd’hui la stabilité fiscale est pour le moins gonflé !”, ont déclaré les élus LR dans un communiqué. Ils ont notamment exhumé une interview de Gérard Collomb parue en mars 2001 dans les colonnes du Progrès dans laquelle il déclarait sur l’augmentation des impôts “au niveau de la ville, certainement pas”. Ils les avaient finalement augmentés de 5 %. “En mars 2008 il parlait d’une hausse de fiscalité de 4 % et augmentera la taxe d’habitation de 5,5 % et la taxe foncière sur le bâti de 6,58 %”, ont ajouté les élus LR.

Plus politiquement, les élus Les Républicains & Apparentés ont déclaré “qu'ils ne voient pas à quel titre Gérard Collomb se permet d’engager la ville en matière d’impôt au-delà des élections de 2020 et feront tout pour qu’il ne fasse pas un 4e mandat”.

Si nous sommes réélus, c'est un engagement que nous prenons envers les Lyonnais parce que nous en avons les moyens et parce que l'on a géré notre budget de manière rigoureuse au cours dernières années”, a déclaré ce matin Gérard Collomb lors de la présentation du Compre administratif 2018. Il a notamment justifié cette mesure par “la bonne capacité de désendettement de la ville de Lyon (4,3%n NdlR)”

Lyon  : Collomb s'engage à ne pas augmenter les impôts s'il est élu

à lire également
hôtel de ville place de la Comédie
L'association de contribuables dénonce de nouveau les marchés sans montant pris par la ville de Lyon et notamment un achat de vaisselle “sans savoir estimer, même approximativement, combien d’assiettes vont être achetées”.
1 commentaire
  1. JANUS - 29 avril 2019

    Il est vrai qu'en 2012, il s'était engagé dans un plan piscines de 3 bassins: un à confluence, un à sergent Blandan et la rénovation du Rhône. A la sortie on a la rénovation du Rhône seule.

    Pour le siège à la métropole, Kim va s'y accrocher. Pour le bon/malheur des métropolitains.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut