Gérard Collomb avec Roland Bernard (©Antoine Sillières)

Lyon : quels élus ont déjà rejoint l'association de Collomb ? 

De nombreux élus lyonnais ont rejoint l'association “Prendre un temps d’avance” lancée par Gérard Collomb. Une liste sans surprise où figurent évidemment Georges Képénékian, le maire de Lyon et David Kimelfeld, le président de la métropole.

L'association “Prendre un temps d’avance” créée par Gérard Collomb pour rameuter ses troupes et compter ses soutiens avant les élections municipales et métropolitaines de 2020 a publié la première liste de ses membres. Une liste sans surprise où l'on retrouve bien évidemment les élus de la majorité municipale et métropolitaine ainsi que les députés LREM dont la circonscription se trouve sur la métropole à l'exception de Thomas Gassilloud.

Pour le moment, aucune vraie prise de guerre pour l'association de Gérard Collomb qui compte tout de même quelques élus Synergies-Avenir (présents dans la majorité au Grand Lyon), comme Patrick Veron, le maire de Couzon-au-Mont-d'Or, André Vaganay, maire de Vernaison ou encore Nathalie Frier, la maire de Saint-Fons et quelques autres.

Prendre un temps d’avance a pour vocation de rassembler des personnes de sensibilités différentes, du PS à la droite républicaine en passant par le centre et qui se retrouvent dans la vision et les valeurs que porte Gérard Collomb pour le territoire de la métropole de Lyon”, a déclaré l'association dans un communiqué. Une réunion aura lieu dès la rentrée pour lancer des groupes de travail, a conclu l'association.

La liste des premiers membres ci-dessous. 

Liste des élus qui ont rejoint l’association de Gérard Collomb “Prendre un temps d’avance” by Le Lanceur on Scribd

à lire également
Alors que des manifestations sont en cours à Lyon, dans le Rhône et partout en France, ce samedi 17 novembre marque la première mobilisation mouvement des gilets jaune, né de la protestation contre l'augmentation annoncée, par le gouvernement, du prix de l'essence, en janvier prochain. Mouvement spontanée hors de tout syndicat et parti, malgré les tentatives de récupérations, le gros de ses troupes est fournit par les Français les plus dépendant de leur véhicule personnel, pour aller travailler notamment. 
1 commentaire
  1. Galapiat - 11 juillet 2018

    pas sur qu'il y ait assez de soupe pour tout ceux qui désirent rejoindre Collomb, Sur qu'il n'y aura pas assez de votants pour soutenir cette équipe affiliée à Macron.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut