François-Noel Buffet
© Tim Douet

Lyon : François-Noël Buffet candidat à l'élection métropolitaine de 2020

Après David Kimelfeld, c'est François-Nöel Buffet, le sénateur LR du Rhône, qui a annoncé sa candidature pour l'élection à la métropole de Lyon qui aura lieu en 2020.

Sa déclaration était passée un peu inaperçue, mais François-Noël Buffet a annoncé ce lundi sa candidature pour l'élection métropolitaine de 2020. Le sénateur et ancien maire d'Oullins a assuré sur TLM qu'il voulait à nouveau être le chef de file des républicains au Grand Lyon. “Nous avons essayé en interne de nous mettre d'accord. Je note que tout ça a volé en éclat puisque mon principal challenger s'exprime déjà dans la presse. Donc je me sens libéré de tout ça et je souhaite porter un projet pour l'ensemble des Grands Lyonnais”, a-t-il déclaré. Celui qui a déjà été candidat par deux fois à la tête de cette agglomération, François Noël Buffet a taclé plusieurs fois Alexandre Vincendet, le patron LR du Rhône, qui se verrait bien lui aussi participer à l'élection métropolitaine de 2020. “Pour la métropole, il est temps de rassembler largement. De ce que j’entends, je pense que je suis celui qui rassemble le plus de par mon expérience et mon caractère personnel. Je ne crois pas que l'on puisse, parce que l'on n'est président d'un mouvement, capturer ce mouvement à des fins personnelles”, a déclaré le sénateur du Rhône qui dit ne pas avoir apprécié “le non-respect de la parole donnée”, d'Alexandre Vincendet.

Laurent Wauquiez aura son mot à dire sur cette élection métropolitaine. À Lyon, c'est Étienne Blanc, son premier adjoint au conseil régional, qui a été désigné candidat LR. Pourtant François-Noël Buffet ne semble pas totalement sur la même longueur d'onde que le président Les Républicains. Il a même critiqué la désignation par Laurent Wauquiez de François-Xavier Bellamy comme tête de liste aux Européennes. “J'ai dit à plusieurs reprises que François-Xavier Bellamy n'était pas mon choix parce que je pense qu'aujourd'hui il faut plus rassembler. Certains de ses engagements personnels ne sont pas les miens. Dont acte. Il a été choisi. Ça me permet de prendre un peu de distance”, a conclu l'ancien maire d’Oullins.

à lire également
Fabrice Luchini en tournage à Lyon, en août 2018 © DR
Un maire de Lyon usé après des années de pouvoir. Une jeune étudiante venue lui redonner des idées. Deux rôles campés par Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier dans le film Alice et le maire. Un long-métrage, qui sortira sur grand écran le 2 octobre prochain en pleine campagne des municipales, et qui n’avait pas franchement fait rire Gérard Collomb lors de son tournage à Lyon durant l’été 2018.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut