Les socialistes villeurbannais se rangent derrière Benoît Hamon

Au lendemain de la primaire socialiste, Pascale Crozon, députée sortante, et Didier Vuillerme, secrétaire de section, ont tenu à faire savoir que le PS villeurbannais, à trois exceptions près, se rangeaient derrière Benoît Hamon. Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale, appelle elle aussi au rassemblement.

Dans ces premières heures suivant la confirmation de Benoît Hamon comme candidat du PS à la présidentielle, l'attitude des élus socialistes est particulièrement scrutée. Les soutiens d'Emmanuel Macron annonçaient, la semaine dernière, que la victoire de l'ancien ministre de l'Education pourrait entraîner un exode massif en leur faveur. Le PS semble, localement, résister au stress-test.

"Ceux qui devaient partir chez Emmanuel Macron l'ont déjà fait", avançait dimanche soir Damien Berthilier, adjoint à l'éducation à Villeurbanne et soutien de Benoît Hamon. Les socialistes lyonnais ayant majoritairement migré avant même le second tour, c'est notamment vers Villeurbanne que se portaient les regards. Prosper Kabalo, premier adjoint au maire, et Loïc Chabrier avaient rallié Emmanuel Macron ces derniers jours. Les départs devraient se limiter à ces deux personnes ainsi qu'à un autre conseiller municipal (Olivier Baud).

Le PS préserve son unité à Villeurbanne

Pascale Crozon, députée sortante qui tente de passer le relais à Najat Vallaud-Belkacem, a apporté son soutien à Benoît Hamon par communiqué de presse. "Malgré nos divergences, j'ai toujours pensé que ce qui rassemblait les socialistes était plus fort que ce qui les séparait. Au-delà des sujets qui nous ont trop souvent divisés ces dernières années, je n'oublie pas non plus les progrès que nous avons conquis ensemble, pour les droits des femmes, contre les discriminations, en matière de santé, d'éducation, d'écologie ou de justice. C'est pourquoi je ne peux pas imaginer rejoindre un candidat qui proposerait de dépasser le clivage gauche-droite pour nous allier avec ceux qui ont combattu toutes ces avancées", explique-t-elle, égratignant au passage Emmanuel Macron.

Najat Vallaud-Belkacem a publié, elle, un appel au rassemblement sur son compte Facebook : "Benoît Hamon l'a emporté, je lui adresse mes félicitations. Il est désormais le candidat de la gauche pour mener le combat contre la droite et l’extrême droite à la prochaine élection présidentielle. Il lui appartient dorénavant de rassembler très largement autour de sa candidature et d’un projet fédérateur pour la gauche, dans toute sa diversité."

Bret appelle au rassemblement

Didier Vuillerme, candidat suppléant de Najat Vallaud-Belkacem et secrétaire de la section PS de Villeurbanne, a délivré le même message : "Benoît Hamon l’a remportée [la primaire] et c’est donc lui qui représentera notre famille politique lors de la prochaine élection présidentielle. Il est incontestable que la forte participation de ce second tour donne au candidat du Parti socialiste une légitimité renforcée. Je l’en félicite (…) C’est donc sans ambiguïté que je participerai à ce rassemblement volontariste que le candidat devra mener pour porter au plus haut nos valeurs et notre idéal humaniste d’une France plus forte et plus juste."

Jean-Paul Bret, le maire PS de Villeurbanne, avait dès dimanche soir appelé au rassemblement derrière Benoît Hamon.

à lire également
Ce matin sur la place Bellecour, une centaine de Gilets jaunes se sont réunis avant de prendre la direction de la rue de la République pour continuer à affirmer "un ras-le-bol général de la politique du gouvernement". De multiples revendications qui semblent converger en faveur de la démission du président de la République.
1 commentaire
  1. Gérard Eloi - 31 janvier 2017

    Par rapport à Blein, 'qui ne soutierndra pas Hamon...lequel a cité Mélenchon et Jadot mais a 'oublié' Macron...' (voir ici sur Lyon Cap, 'Blein, je ne soutiendrai pas...'), par rapport à ce Blein, quelle classe, Mesdames, avec votre noble respect de vos engagements et de la parole donnée.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut