Les sénateurs du Rhône massivement pour le cumul

Le Sénat débat en ce moment du projet de loi interdisant le cumul d’un mandat parlementaire avec celui d’un exécutif local. Un texte qui a suscité une opposition farouche de la chambre haute du Parlement.

Les sénateurs ont adopté mercredi soir des amendements au texte initial, validé par l’Assemblée Nationale en juillet dernier. Ces amendements disposent que «  le mandat de sénateur est incompatible avec l’exercice de plus d’un des mandats ou fonctions  » à l’échelon local. Une modification qui permettrait donc aux sénateurs d’allier leur poste au Palais du Luxembourg, à celui de maire ou de président d’une communauté de communes et donc vider de sa substance le projet de loi initial.

Sur les sept sénateurs du Rhône, quatre ont voté en faveur de cet amendement. Il s’agit des UMP François-Noël Buffet et Elisabeth Lamure et des sénateurs UDI Michel Mercier et Muguette Dini. Egalement fervent défenseur du cumul, Gérard Collomb n’a pourtant pas pris part au vote, tout comme la socialiste Christiane Demontès. Seul Guy Fischer (Groupe Communiste Républicain et Citoyen) a voté contre ces amendements.

Le projet de loi retournera devant l’Assemblée Nationale la semaine prochaine, qui aura le dernier mot sur le texte qui sera finalement promulgué.

1 commentaire
  1. kaoetic - ven 20 Sep 13 à 10 h 57

    Tout à fait révélateur du cloaque antidémocratique qui sévit à Lyon !Qu'on le veuille ou non avec le Conseil Constitutionnel le Sénat n'est plus le garde-fous qu'il prétend être. Il faut le supprimer ..

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut