Les propositions du MoDem

PROGRAMME - La liste emmenée par Azouz Begag met l'accent sur le rétablissement de l'égalité des chances et la politique étudiante. Instauration d'un pass'entreprises décliné selon les publics, d'une caution solidaire pour les étudiants, création d'une banque régionale du tutorat ou d'un conseil consultatif des citoyens figurent parmi leurs propositions.

Emploi :

- Mise en place un "pass'entreprise" pour faciliter l'accès au premier emploi ou le retour au monde du travail. Il est basé sur le volontariat. Ce dispositif est décliné selon les profils : le “pass’entreprise jeunes sans diplômes“, doit permettre à un jeune “oublié de l’égalité des chances“ d’accéder à une expérience en entreprise pour lui ouvrir des formations. Le “pass'entreprise jeunes pour les 14/18 ans“, doit permettre à un jeune de découvrir la vie de l’entreprise pendant sa scolarité ou pendant les vacances scolaires. Le “pass'entreprise innovation“, doit permettre aux étudiants de participer à des projets innovants dans les TPE-PME ou grandes entreprises. Quant au “pass'entreprise adultes“, il est destiné aux demandeurs d’emplois ou personnes en reconversion.

Environnement :

- L’éco-conditionnalité sera la règle. Objectif : développer la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, en conditionnant toutes les aides régionales à l’existence d’un véritable projet de territoire partagé.

Vie étudiante :

- Une garantie collective de caution solidaire sera créée pour les familles et étudiants à l’échelle régionale. Nous demanderons un transfert des compétences à l’Etat pour organiser l’offre locative de logements étudiants avec le CROUS et les bailleurs privés.

- Une carte "etcetRA" sera créée pour les jeunes de moins de 25 ans, incorporant la carte d’étudiant, la carte CROUS, l’accès aux bibliothèques, aux centres culturels et sportifs universitaires et aux transports en commun de la région.

Santé / aménagement du territoire :

- La région financera des bourses d’études aux étudiants s’engageant à exercer au moins dix ans dans les territoires mal desservis, notamment les médecins.

Emploi / solidarité :

- Pour favoriser les solidarités, une banque régionale du tutorat sera créé, pour ceux qui ont un savoir-faire, une expérience, et qui veulent les transmettre à ceux qui démarrent, se réorientent ou veulent se cultiver.

Démocratie locale :

- Nous voulons rapprocher le conseil régional des Rhônalpins. Pour cela nous renforcerons les agences Rhône-Alpes présentes dans les principales villes de la région, qui deviendront un lieu d’accueil pour les lycéens, les associations, les chercheurs d’emplois, les créateurs d’entreprises ... Lieux de forums, les élus y proposeront les nouvelles actions et les évaluations des politiques menées. Nous doublerons les personnels de ces agences.

- Création de référents citoyens de la région. Moins de 20 % des Rhônalpins connaissent le conseil régional, ses compétences et son action. Pour lutter contre ce déficit démocratique, un conseil consultatif des citoyens rhônalpins sera créé, composé de personnes tirées au sort. Ils donneront leur appréciation sur les actions de la région et sur les grands projets à venir.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut