Denis Broliquier (UDI)
© Tim Douet

Législatives 2017 : Denis Broliquier lance sa campagne

Face à la candidature de Laurence Balas, investie par Les Républicains, Denis Broliquier a officiellement lancé ce mardi sa campagne pour les législatives 2017 dans la 2e circonscription du Rhône sous les couleurs de l'UDI, espérant garder l'investiture lors des négociations qui auront lieu entre les deux partis.

Au Broc'Bar dans le 1er arrondissement, Denis Broliquier a fait un point ce mardi matin sur sa campagne pour les législatives ou plutôt sa "pré-campagne" comme il l'appelle. Il faut dire que si le maire du 2e arrondissement a été investi par son parti, la candidature à droite est aussi briguée par Laurence Balas qui a reçu l'investiture du parti Les Républicains. Une concurrence qui n'inquiète pas le maire du 2e qui estime être le candidat le plus légitime dans la 2e circonscription du Rhône. "Je ne vois pas qui d'autre que moi peut avoir l'investiture", a-t-il lancé en prenant le soin d'éviter, tant que possible, de parler de la candidate LR.

Pour argument principal en faveur de sa candidature, Denis Brolliquier insiste sur le fait que le parti de François Fillon aura besoin de l'UDI pour gagner la présidentielle. "Le paysage politique est mouvant. François Fillon a très bien gagné la primaire, mais ce n'est pas pour ça qu'il va très bien gagner la présidentielle parce que je pense qu'il ne bénéficie pas encore du ralliement de certaines centristes", explique-t-il.

"Le Programme de Fraçnois Fillon me va très bien et va très bien aux élus qui me suivent. Le pays a besoin d'un traitement de choc et d'une politique volontariste. C'est pour ça que je souhaite faire campagne pour François Fillon à Lyon et être député pour mettre en place son projet politique", a poursuivi M.Brolliquier.

"Un accord de bonne conduite" avec Laurence Balas

En attendant, le maire du 2e a déjà commencé à sillonner la circonscription. Il a tiré 55 000 exemplaires d'un tract de campagne qui est distribué dans toutes les boîtes aux lettres et sur les marchés. Son équipe de campagne sera présentée en janvier, mais elle compte déjà en son sein Christelle Madeleine, élue UDI du 9e arrondissement qui sera sa suppléante et Jacques Danger, l'un des quatre fondateurs de GL Events qui sera son mandataire financier.

Concernant Laurence Balas, Denis Broliquier a tout de même avoué l'avoir rencontrée et avoir convenu avec elle d'un "accord de bonne conduite". "Nous faisons campagne l'un à côté de l'autre et pas l'un contre l'autre", a-t-il déclaré. Pourtant en coulisse, chacun avance ses pions. "À Paris, je leur dis toujours : avec moi vous avez une chance de gagner, si ce n'est pas moi, vous avez toutes les chances de perdre", a confié Denis Brolliquier.

D'ici janvier, François Fillon devra nouer des accords avec l'UDI pour les élections législatives. Des accords dont veut faire partie Denis Broliquier même si sa candidature pourrait être rejetée pour que le parti LR puisse respecter les règles de parité. Laurence Balas serait alors l’unique candidate. Dans ce cas Denis Brolliquier ne sait pas encore s'il partirait en dissidence. "On n’en est pas encore là, pour le moment je suis candidat", a-t-il conclu.

à lire également
Il a dîné avec Gérard Collomb, pris le petit déjeuner avec David Kimelfeld, présent à Lyon durant deux jours, le président Emmanuel Macron a livré un premier conseil aux deux futurs candidats. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut