Le projet du Modem

L'objectif est de supprimer 20 % des places de stationnement en surface, en les compensant par des parkings en sous-sol.

Prolonger le métro au Confluent, mais traverser le fleuve jusqu'à Oullins et au delà en tram-train.

"Une ville lente" : zones 30, aménagements piétons, stationnement vélos, étendre Vélo'v à tout le Grand Lyon et l'ouvrir aux sociétés privées qui voudraient leurs bornes...

Un adjoint aux initiatives citoyennes, notamment chargé d'organiser des référendums locaux.

Une mission de deux mois sera proposée aux adjoints sortants pour assurer la transition

Ouverture d'une crèche à l'Hôtel-de-Ville, au Grand Lyon et dans la Tour Oxygène. Inciter les entreprises à faire de même.

Ouverture d'une crèche 24h/24, pour les imprévus et les urgences.

Des bateaux-mouches sur les fleuves.

Création de quatre remonte-pentes à vélos dans les 5e, 1er, 9e et 4e arrondissements (Duchère, Croix Rousse, Fourvière ...)

Soutenir l'expérimentation des acteurs économiques - par exemple : installations de micro-éoliennes sur les berges du Rhône, développement des bâtiments solaires, transformation du courant du Rhône en énergie, développement de la biomasse, etc.

Ouvrir un droit à des buvettes ambulantes.

Systématiser les toilettes publiques dans les parcs et en ville.

À chaque parc, une programmation culturelle.

Installer à l'Hôtel-Dieu une pépinière de grande capacité, associée à l'Université de Lyon pour favoriser les liens PME/TPE et étudiants.

Création d'un conseil des Seniors

Favoriser la création à Lyon d'un tribunal pénal international de l'environnement

Mettre en place une cellule de lobbying spécifiquement lyonnaise pour attirer les initiatives internationales ayant trait à la santé, à l'environnement, aux solidarités et à l'humanitaire.

Réaliser la première encyclopédie citoyenne partagée : Lyonpédia.

"Une sorte de maison du peuple, mais destinée aux artistes".

Attribuer "de façon expérimentale" un permis d'exploitation jusqu'à 5 heures du matin avec un système de bonus malus pour les bars et établissement de nuits.

"Une pression fiscale stabilisée"

À la Ville de Lyon, les écarts de rémunération ne pourront excéder un ratio de 1 à 8, primes comprises.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut